IMM #2: Idyll

DMT is the French acronym for “Dans Ma Tête” which means “In My Mind”. It’s the expression I use the most when I tell my stories. “You see, in my mind…”. The point here is just to let my imagination run wild and imagine stories I’d wish to see on my screen with Black non-white…

[Review] “Brown Girls” ou l’amour queer est juste amour

J’ai regardé “Brown Girls” genre en mars/avril, mais je n’arrivais pas à canaliser mon enthousiasme, donc je n’écris ma review que maintenant. Réalisée par Sam Bailey et écrite par Fatimah Asghar, cette websérie a été mise en ligne en mars 2017. Elle raconte la vie amoureuse compliquée mais en fait pas si compliquée que ça…

Pourquoi le coréen ?

Quand je dis que j’apprends le coréen, la réaction est toujours la même : air étonné puis perplexe (même quand c’est lors d’un échange virtuel). 

Focus Karayib – O Swè La de Myel

Ce son est ZE son, mon son. Première chanson zouk que j’ai apprise par coeur à l’oreille sans passer par l’écriture phonétique. Je n’ai pas d’anecdote particulière sur le sujet si ce n’est que dès que ce son passe, je me dois de chanter et marquer la mesure… D’ailleurs, je ne peux pas zouker dessus….

“Peaux échappées” ou l’amour conditionné par le passé

Publié en 2016, “Peaux échappées” est le premier roman de Cindy-Marie Nelly et ma lecture de février mai. Pour Rose, Sarah et les autres, aimer ou être aimée appelle larmes, cris et sang. Toutes ces femmes semblent partager un même destin mais tentent désespérément de connaître le bonheur par delà ce qui semble être une…

Un jour, une chanson [31/31] avec Tanya Saint-Val – “Nasyon Kréyol”

Aujourd’hui s’achève le dossier “esclavage transatlantique et musique”. A la base, j’étais vraiment partie sur un éclectisme musical en mettant l’accent sur la diversité des genres pour traiter de l’esclavage transatlantique et ses conséquences. Je voulais finir sur le thème afroturisme et esclavage, mais j’ai changé d’avis. En effet, à trop vouloir ratisser large, j’avais…

“Get Out” ou l’horreur banale de notre réalité

Je ne comptais pas faire de review de “Get Out” parce qu’il y en a tellement eu pour encenser le film que je ne voyais pas l’intérêt de répéter les louanges, les références/théories socio-culturelles, la symbolique  (c’est une vidéo analysant les recours narratifs de “Get Out” hérités de “Stepford Wives” et “Rosemary’s Baby”) dans quasiment…

Un jour, une chanson [30/31] avec Burning Spear – “Slavery Days”

Ceci est la dernière piste officielle de cette playlist histoire de l’esclavage transatlantique racontée en musique. Je voudrais vous quitter avec “Slavery Days” de Burning Spear. Sortie en 1976, cette chanson est un appel aux générations d’aujourd’hui et de demain, un rappel de ne pas oublier les héritiers que nous sommes. Ce message scandé sur…

Un jour, une chanson [29/31] avec E.SY Kennenga – We Are

Avant-dernière chanson de cette playlist “esclavage, musique”. J’insiste peut-être beaucoup, mais j’ai toujours l’impression que les Caribéens sont perçus comme des gens en manque de racines et sans culture parce qu’issus d’un brassage culturel. Peu importe le ressenti de chacun, au final, nous sommes là, nous existons. “We Are” tout ce qu’ E.SY Kennenga chante…

Un jour, une chanson [28/31] avec Daly et Saïk – “Tchenbé Nou”

La génération des années 90 a intégré la culture hip-hop US et ses codes, mais les racines afrocaribéennes restent. Daly et Saïk ont enflammé les grandes vacances 2004 avec “Tchenbé Nou”. Toujours ce même message d’union face à la division. Eux aussi, ils font la liste des îles. Eux aussi, ils incluent la diaspora américaine…

Un jour, une chanson [27/31] avec Dieudonné Larose – “Congo”

Le Congo revient souvent dans les chansons comme si le pays à lui seul faisait la synthèse de tous les pays d’Afrique dont les esclaves étaient originaires. Dieudonné Larose fonde lui aussi l’identité caribéenne sur un lieu d’origine commun et décrit la diaspora qui a immigré en Amérique. Je n’avais aucun titre haïtien jusqu’à présent….