Larmes et combats (II)

Aujourd’hui, s’ouvre le second chapitre : “Larmes et combats”. Des larmes parce que la douleur a rythmé le quotidien des esclaves. Des combats parce que cela n’a pas empêché qu’ils se battent pour briser leurs chaînes. L’Histoire enseignée dans les livres français ne fait pas (encore ?) grand cas des personnalités noires symbolisant ces luttes, mais cela fait longtemps que le nèg mawon est loué dans les chants caribéens. Il existe des figures féminines comme Solitude (Guadeloupe) ou encore Nanny of the Maroons (Jamaïque), mais la représentation du nèg mawon dans l’imaginaire reste celui de “l’homme vaillant, l’homme debout”.

Il sera donc question de chansons ayant accompagné les esclaves dans les moments de désespoir, des chansons qui rendent hommages à ces luttes.

Le focus restera sur la Caraïbe, mais nous ferons une excursion du côté des Etats-Unis et du Brésil pour écouter les différences et les ressemblances dans l’Histoire des luttes du point de vue des esclaves.

Advertisements

One Comment Add yours

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s