Myinsaeng célèbre l’abolition de l’esclavage en mai (2017)

Un an s’est déjà écoulé depuis mon dossier sur la représentation audiovisuelle de l’esclavage. Dès la publication du dernier article, je m’étais attelée à la préparation d’un second numéro : “Esclavage transatlantique et musique”.

En 1804, Haïti proclame son indépendance après une lutte de plusieurs siècles. En Guadeloupe, en Martinique, et en Guyane où les marrons ont aussi fait trembler les riches propriétaires, l’esclavage a été aboli en 1848. Aux Etats-Unis, c’était en 1865. Au Brésil, c’était en 1888. Les sociétés contemporaines portent encore les traces des injustices et inégalités créées par le système esclavagiste. Il est difficile de changer le point de vue duquel l’Histoire est racontée, mais la musique, elle, sait.

Expression de la souffrance et des victoires, agent de transmission entre générations, porteuse de tradition, voix de la révolution, la musique d’hier, d’aujourd’hui est un témoin à part entière de cette Histoire. Reggae, hip-hop, gwo ka, kompa, zouk, boléro… Les genres musicaux sont multiples pour explorer l’histoire de l’esclavage transatlantique *, pour chanter le passé et le présent des AfrodescendantEs du XXIème siècle.

Akiyo – Lafrik

Cette chanson du groupe Akiyo résume en 4 minutes l’Histoire des esclaves et la situation actuelle des AfrodescendantEs.

Le voyage de l’Afrique à la Caraïbe, aux Amériques et la mise en esclavage.

Les combats pour la liberté.

La situation économique et politique post-esclavage.

Le désir voire le besoin d’unité entre Caribéens pour avancer.

Ce sont les quatre thèmes que j’ai retenus pour ce dossier dont le but est de retracer l’Histoire de l’esclavage transatlantique et ses conséquences aujourd’hui. Rendez-vous dès demain pour remonter le temps et explorer l’Histoire que cette “découverte de l’Amérique” a engendrée.

 

* L’Histoire du côté des océans Pacifique et Indien est aussi riche et intéressante, mais je suis de la Caraïbe donc je ne me risquerai pas à parler de ce sujet par rapport à une autre partie du monde.

Advertisements

1 Comment

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s