Focus Karayib : “Fwozen” de O’Taïm

Le précédent volet de cette rubrique était, ma foi, assez nostalgique et triste. C’est pour cette raison que mon troisième focus karayib sera consacré à un souvenir amusant de mon enfance/adolescence.

Je vous plante le décor. Nous sommes en 1997/1998. Je suis au collège, donc j’ai trop l’impression d’être une grande. Ma vie de fangirl est d’une intensité incroyable avec tous les groupes masculins qui squattent les charts. Je vous ferai un article sur mon trio gagnant de l’époque : G-Squad, Poetic Lover, Ultimate Kaos. Bref, mon créole est encore défaillant mais suffisamment opérationnel pour enfin comprendre les chansons de zouk sans demander une traduction.

cookie-dancing

C’est à cette époque que sort “Fwozen” de O’Taïm. Quand le son commence à tourner sur les radios, les réactions sont entre l’outrage…

welp (2)

et l’amusement.

stunned - rihanna

Et moi ? Dans ma grande naïveté de créolophone niveau grande débutante, je suis dans la confusion. Tout le monde aime les glaces, non ? Alors où est le mal d’avoir une chanson sur ce thème ? Pourquoi les adultes nous interdisent-ils de la chanter ? Pourquoi ce goût de transgression pour ceux qui osent la chanter à voix haute sans adulte autour ?

why

Mon moi ado reste terriblement silencieuse quand ses camarades de classe multiplient les sous-entendus en commentant la chanson avec enthousiasme.

Au bout de quelques jours où j’ai entendu plusieurs fois “Fwozen” à la radio, je finis par noter dans le refrain le terme de comparaison montrant qu’il ne s’agissait pas de glace mais d’une comparaison avec les glaces. Mon moi ado est encore plus dans la confusion.

think (2)

Quelques temps après, mes camarades reparlent une énième fois de la chanson et je trouve enfin le courage de leur demander d’éclairer ma lanterne sur la signification des paroles. Grand moment de solitude face au fou rire général qui a succédé au silence d’étonnement. Finalement, entre deux rires, une a fini par me dire “mais à ton avis, qu’est-ce qui peut couler ?”. Et moi, je suis passée de….

think

… à ça quand j’ai enfin compris.

shocked

Si j’avais encore des doutes, le visionnage du clip-vidéo sur la A1 les a tous dissipés.

#blessthe90’s

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s