Cut – Saison 3 – Episodes 15 et 16

Episode 15 – Mauvais deal

Chez Laura. Jules réveille Faux Stefan avec une tartine du petit-déjeuner qu’il lui a préparé. (Pendant une seconde, j’ai eu la folle idée que le plateau était pour Marion, mais pourquoi Jules ferait quelque chose de ses propres mains pour Marion?) Il est suspicieux par rapport à Faux Stefan qui fait comme si tout va bien en disant que Jules est la première personne vers qui il se tournerait s’il a besoin d’aide. Jules annonce qu’il va faire une machine et ramasse un t-shirt plein de sang. Faux Stefan lui raconte ce qui s’est passé. Jules croyait qu’il pouvait gérer le dealer. “Faut croire que même pour ça, je ne suis pas bon”, dit Faux Stefan. Jules ne trouve pas ça drôle et veut que Faux Stefan arrête de bosser au food truck. Il refuse d’aller à la police et ne veut pas arrêter de travail parce que Laura revient dans 10 jours. Jules s’assoit et réfléchit quelques secondes avant de demander “on fera une grosse teuf quand elle rentrera, ouais?”.

Chez Adil. Fanservice d’Ambroise Michel qui fait des pompes torse nu et passe la scène torse nu. Billie s’en veut d’avoir douté de lui, il ne réalise toujours pas qu’elle a pu le croire capable d’agresser Kaleen. Elle s’excuse, mais Adil est tellement secret qu’elle n’a que le trekking était sa passion que lorsqu’il a parlé de racheter un club de trekking… Il lui raconte alors qu’il a toujours aimé la nature et être au grand air. Il était tellement passionné qu’il voulait en faire son métier et avait même trouvé un sponsor. Le jour de la veille de son départ au Népal, il a appris que sa petite soeur était morte. Il a débarqué à la Réunion pour retrouver son assassin. Il était tellement obsédé par sa vengeance qu’il est devenu quelqu’un d’autre. Et son père, désormais sa seule famille ? A 16 ans, son père l’a balancé aux flics et il s’était retrouvé en garde à vue. S’il a coupé les ponts avec son père il y 18 ans, ce n’est pas pour reprendre maintenant.

Au food truck. Faux Stefan est agacé d’avoir Jules qui lui traîne dans les pattes. Tout va bien, il gère et veut que Jules s’en aille. Ce dernier tient quand même à l’aider pour le rush de midi et trouve une batte de baseball (je trouve que ça ressemble plus à du cricket, mais détail is détail). Faux Stefan jure qu’il ne compte pas s’en servir. Jules lui rappelle qu’il ira en prison s’il le fait et ça ne sera pas pour deux mois. Jules veut prendre un café avant de partir et envoie discrètement un SMS du portable de Faux Stefan qui veut qu’il s’en aille maintenant. Jules demande un burger puis regarde la réponse, note quelque chose dans son téléphone et s’éloigne avec son café.

A La Main tendue. Eva explique comment lire une fiche de paye à un jeune qui la remercie en disant qu’elle est “grave jolie”. Adil approuve et lui dit bonjour. Le jeune donne son “number” à Eva et il est prêt à boire un verre quand elle veut. Elle lui demande si elle n’est pas un peu trop vieille pour lui. Il est déçu et comprend qu’elle le trouve trop jeune pour lui. C’est dommage, “pour vous” ajoute-t-il “Je vous laisse avec l’autre mâle dominant”. Adil la remercie d’avoir aider le jeune. Elle le remercie de la laisser dormir à l’assoc’ et il rectifie que c’est Billie qu’elle doit remercier. D’ailleurs, il n’a pas dit à Billie qu’elle dormait là puisque ça ferait un peu bizarre, vu qu’Eva a refusé de bosser à l’association. En tout cas, Eva est prête à donner un coup de main quand il veut. Il lui demande de l’aider à refaire son plan prévisionnel pour son club de trek avant de partir à la chasse aux investisseurs parce que la banque lui a refusé le prêt. Eva est toute excitée à l’idée de se plonger dans des chiffes. Adil colle son siège au sien pour lui montrer ce qu’il y a sur l’écran d’ordinateur. Il s’écarte légèrement quand il se rend compte qu’Eva l’observe. Il lui fait confiance pour lui dire que son projet est pourri, comme elle l’avait remarqué pour la médiathèque. Eva éclate de rire, Adil rit et je sens les feels.

A la mairie. Mr. Papa a apporté des fleurs à Billie. Elle est sur la défensive en rappelant qu’il est convaincu de la culpabilité d’Adil. Mr. Papa explique que c’est son instinct de père qui a réagi après avoir lu l’affaire dans le journal et vu le flic interroger Adil. Billie pense que c’est pour déculpabiliser par rapport au fait d’avoir dénoncé Adil à la police à l’époque. Mr. Papa est surpris mais content qu’Adil soit suffisamment en confiance pour raconter cette histoire à Billie. Il reconnaît qu’il ne savait plus quoi faire avec Adil qui partait à la dérive et traînait avec des mecs du Chaudron. Billie l’interrompt pour être sûre d’avoir bien entendu. Mr. Papa confirme qu’Adil vivait à la Réunion à ce moment-là. Mr. Papa ignorait qu’Adil était resté vivre à la Réunion après la mort de la soeur. Billie est bouleversé et accepte sans un mot le bouquet de Mr. Papa qui s’en va.

A Maris Stella. Fanservice d’Antoine Stip qui est torse nu pour enfin se raser. C’est un Charles coiffé, rasé (et parfumé, j’en suis sûre) qui accueille Zeller avec le sourire. Super Martin et son collègue arrivent. Martin se demande si ce n’est pas illégal d’enlever le bracelet électronique de quelqu’un assigné à résidence. Zeller dit que Charles est innocent et que ce n’était pas légal non plus de ne pas lui avoir accordé une plage horaire de sortie puisque Charles a une occupation professionnelle. Laquelle ? Être un élu de l’opposition. A contre-coeur, Martin fait signe au collègue de retirer le bracelet mais promet qu’il gardera l’oeil sur Charles. Ce dernier lui dit de faire attention à l’excès de zèle qu’il pourrait lui faire payer. Martin & co s’en vont. Accompagné de Zeller, Charles retourne dans le jardin derrière et lui dit qu’il ne parlera pas de lui dans son livre et qu’ils feront de nouveau une belle équipe. Zeller ne dit pas non mais il a quand même beaucoup de travail. Une jolie jeune femme est là. Elle est envoyée par “un ami qui espère que Charles trouvera d’autres sujets pour son histoire”. Comme Charles n’a pas d’argent, il propose de payer Zeller avec “ce cadeau envoyé par un ami mystérieux” (en clair, la fille) et il part pour profiter de sa liberté retrouvée.

Au restaurant de la plage. Marion et Jules déjeunent. Jules est silencieux et ne mange pas. Il reconnaît avoir peur que Faux Stefan soit en galère et qu’il a même une batte au camion. Imagine qu’il donne un mauvais coup et tue quelqu’un? Marion rit et est persuadée que Faux Stefan ne fera rien pour retourner en prison. Elle conseille à Jules de lui faire confiance. Il trouve qu’elle manque d’empathie, ce qui n’est pas étonnant, vu qu’elle laisse son père à elle dans la galère. Marion ne lui permet pas de la juger ni de comparer parce qu’il ne comprend rien à ce qu’elle ressent. Jules lui dit qu’elle ne se met pas à la place de son père. Et si c’était Johanna qui l’avait empêché d’être dans la vie de Marion? Si elle l’avait quitté pour intégrer la famille de Kervelec? Marion n’avait pas vu les choses sous cet angle. Jules ajoute que la famille, c’est sacré. Même si la sienne est disloquée, il veut quand même croire qu’elle peut exister. Marion a eu raison de le pousser à aller vers Faux Stefan donc elle devrait appliquer ses propres conseils. Marion n’est pas sûre d’avoir envie de creuser. Elle doit y aller et espère qu’il ne fera rien de dangereux par rapport à Faux Stefan. Dès qu’elle est partie, Lulu prend une photo de Jules et l’a met en ligne. Jules a la notification et se rend compte de sa présence. Il va s’asseoir à côté d’elle. “Tu me suis ou quoi?”, “ça se pourrait bien”. Voilà le seul bout de conversation auquel on a droit.

Chez Adil. Il rentre et trouve Billie en train de se maquiller. Elle se prépare pour aller à une soirée fan des années 90 et cherche le nom du DJ célèbre de l’époque. Billie perd son sourire et veut savoir pourquoi Adil a menti en lui faisant croire qu’il était arrivé à la Réunion il y a 7 ans. Adil demande ce que son père lui a raconté. Ce n’est pas la question, elle aurait dû l’apprendre d’Adil. Il lui dit qu’elle n’aurait pas dû approcher Mr. Papa et de ne plus recommencer. Elle n’a pas d’ordre à recevoir de lui. “J’étais prête à entendre ton histoire, à te faire confiance.” Adil ne peut pas raconter sur commande et Bille est encore plus frustrée. Quel événement si terrible a pu se produire pour qu’Adil ne lui fasse pas confiance pour lui en parler. A-t-il peur qu’elle ne l’aime plus, qu’elle le juge ? A-t-il oublié tout ce qu’ils ont vécu ? Adil répond non mais pas plus. Billie s’en va et Adil combat les larmes.

Sur la place. Faux Stefan arrête Jules qui a l’air pressé puis finit par avouer qu’il a rendez-vous avec Lulu. Faux Stefan lui fait confiance. Jules a 18 ans (effectivement si la saison 3 commence en septembre, Jules vient d’avoir ses 18 ans) et saura faire les bons choix pour ne pas détruire la belle relation qu’il a construit avec Marion. Jules s’en va. Il rencontre le Chinois et ses loulous. Jules a dit “je fais ce que vous me demandez de faire et vous laissez mon père tranquille. Plus jamais vous touchez à mon père”.

Commentaires

La vérité dans les dialogues de Faux Stefan m’a fait mourir de rire dans cet épisode alors que je pense que ce n’était pas fait pour rire, mais bon. La scène Eva et Adil = feels, feels ou trop de sentiments comme on dit en français. Sinon, on en est où de César qui retire sa plainte contre les parts de Jules ?

Episode 16 – Opacité

Le précédemment montre le SMS que Jules a envoyé. Là, je peux lire que c’était un SMS “stp peux-tu me donner le numéro du Chinois? Un dernier truc à régler. Merci. Stefan”… Hm, il me semblait que Nine avait déjà le numéro de portable de Faux Stefan et puis je ne crois pas que Jules ait effacé les SMS, c’était bien la peine de faire son petit manège pour obtenir secrètement le numéro.

Sur la plage. Billie est assise seule et éteint son portable pour rejeter l’appel d’Adil. Il vient s’asseoir à côté d’elle et demande si elle va l’éviter. Il veut savoir où elle a passé la nuit. Il lui rappelle qu’ils s’étaient promis au début de leur histoire qu’ils respecteraient le jardin secret de l’autre. Billie est d’accord, sauf qu’il s’est bien immiscé dans son passé à elle pour la forcer à affronter sa maladie (si on n’a pas suivi la saison 2, on ne peut pas savoir qu’elle souffre de bipolarité, donc je le dis). Adil argumente que la différence est que là, c’est par rapport à son passé qui n’a aucune incidence sur leur histoire. Billie n’est pas d’accord parce que son passé est en train de pourrir leur histoire. Elle veut savoir toute la vérité et s’il n’est pas prêt à tout raconter, elle ne l’intéresse plus. Elle s’en va.

Chez Lulu et Eva. Lulu revient avec une boîte contenant des pâtisseries. Eva dit qu’elle travaille sur le budget prévisionnel d’un client en France et Lulu s’étonne parce que le nom trekking club à l’écran lui rappelle Adil. Sur un ton très sarcastique, elle constate qu’Eva établit gratuitement le budget d’Adil, celui à qui leur mère faisait des virements bancaires. Eva n’a pas d’explication mais, contrairement à Lulu qui a des certitudes, c’est justement parce qu’elle n’en a pas qu’elle continue de creuser du côté d’Adil.

A la mairie. Billie finit une réunion où Charles a siégé, assis face à elle. Il dit avoir trouvé la réunion instructive et s’en va. Kaleen trouve qu’augmenter “le pourcentage de logements sociaux est un non-sens total”. Billie pense que la différence entre elles est qu’elle veut être utile aux gens alors que Kaleen veut les utiliser pour son propre intérêt. Charles surprend la conversation et Billie et Kaleen font comme si tout va bien, se tapent même la bise et Kaleen s’en va. Charles conseille à Billie de se méfier de Kaleen qui veut être calife à la place du calife.

(Pour quelqu’un qui s’est faite agressée, a porté plainte et dont on a parlé dans le journal, elle se porte vachement bien, didon)

A La Main tendue. Eva trouve Mr. Papa en train de mettre une lettre dans la boîte aux lettres. Dès qu’il a tourné les talons, elle essaye de récupérer la lettre et Adil la prend la main dans la boîte aux lettres qu’il ouvre avec la clé. Elle se justifie en disant qu’elle attend un courrier administratif. Adil relève le courrier puis ils retournent à l’intérieur. Il froisse la lettre et la jette à la poubelle puis demande à Eva où on en est le budget prévisionnel. Elle pense pouvoir lui présenter un draft dans 2 jours. Il veut connaître ses tarifs pour le service et est perplexe qu’elle refuse son argent. Elle le fait par “amitié”. Après avoir reçu un coup de fil, Adil part précipitamment et Eva assure la permanence. Elle récupère la lettre. Il y a un Iloha en en-tête et la lettre J en grand.

Au food truck. Nine donne 20 euros à Faux Stefan qui refuse de la faire payer. Elle demande une barrette, il ne comprend toujours pas de quoi elle parle. Elle est soulagée de voir qu’il ne deale pas et veut savoir pourquoi elle lui a demandé le numéro du Chinois. Elle lui montre le SMS. Faux Stefan comprend que c’est Jules et l’appelle de suite. Il dit qu’il est chez lui en train de réviser alors que nous le voyons boire une bière avec 2 amis. Faux Stefan raccroche et est à moitié rassuré que Jules soit dehors à s’amuser avec ses potes. Pour être sûr, bien que Nine lui assure que Jules est un “bon gamin droit dans ses bottes”, il préfère aller lui parler tout de suite et demande à Nine de gérer le food truck entre temps.

En terrasse d’un bar/restaurant. Jules quitte ses amis pour aller s’asseoir à côté d’un homme qui pousse légèrement un gros sac de sports dans sa direction avant de partir. Jules récupère le sac et s’en va. Quelqu’un l’arrête. Ouf! Ce n’est que son ami qui voulait lui donner son portable qu’il avait oublié sur la table.

Sur la place. Jules se fait interpellé par Adil qui est assis en plein soleil je ne sais pas pourquoi. Nerveux, Jules accepte de s’asseoir un peu avec lui. Jules n’a pas envie de parler de ses révisions, son père le saoûle suffisamment avec ça. Enfin, c’est normal, il joue son rôle de père. Adil pense que c’est un message caché et que Billie a chargé Jules de lui parler de son père. Jules, qui ne savait même pas qu’Adil avait un père, ne comprend pas pourquoi le changement d’attitude et s’en va. Il fait quelques pas avant de se rappeler de son sac.

Chez Laura. Jules trouve Faux Stefan l’attendant au salon. Faux Stefan l’interroge sur le sac de sports que Jules dit être celui qu’il avait oublié chez un pote. Faux Stefan veut savoir pourquoi Jules a demandé le numéro de Chinois. Jules dit qu’il était énervé et voulait savoir qui étaient les mecs qu’ils leur voulaient du mal. Faux Stefan lui dit de rester loin de ces mecs et fait Jules lui promettre de ne pas se mêler de cette histoire. Jules promet. Faux Stefan repart parce que y’a une galère au food truck. Une fois seul, Jules ouvre le sac. Il sort un portable et des sachets d’herbe. Il a l’air angoissé.

Au cimetière. Adil est devant la tombe de sa soeur Sarah (23 juin 1984 – 12 avril 2007). Il dépose une fleur. Flashback de la scène avec sa soeur dans la piscine. Mr. Papa arrive. Lui aussi est venu se recueillir. Il se rappelle qu’il allait sur la tombe de la maman avec leur soeur mais sans Adil qui avait peur des cimetières quand il était petit en disant qu’il n’avait pas besoin d’aller au cimetière pour penser à elle. Adil pense qu’il veut le faire culpabiliser mais ça ne marchera plus. La vérité est qu’Adil ne voulait pas aller sur la tombe avec Mr. Papa. Mr. Papa l’interprète comme Adil qui ne voulait pas lui montrer ses larmes. Il regrette de ne pas avoir vu le désespoir d’Adil à l’époque. Quand il s’en est rendu compte, c’était trop tard, le mal était fait. Adil lui crie de se “barrer” puis lui demande s’il ne s’est jamais demandé pourquoi sa fille est venue vivre à 9000 km de son père. Ne s’est-il jamais remis en question pour se demander pourquoi ses deux enfants ont coupé complètement les ponts avec lui? Mr. Papa dit s’être remis en question pendant toutes ces années mais constate qu’Adil est toujours dans le déni. Quel déni? Mr. Papa lui rétorque qu’il est temps de regarder la vérité en face, surtout si elle fait mal. Ce n’est pas de sa faute à lui, c’est bien la faute d’Adil si la pauvre Sarah a mal tourné et a payé pour les actions de son grand frère. Mr. Papa s’en va alors qu’Adil lutte contre les larmes. Il s’agenouille devant la tombe et demande pardon à sa soeur.

Commentaires

Je n’ai pas compris comment Jules a réussi à contacter le Chinois. Si c’est Nine qui a donné le numéro, même en pensant que le SMS était bien de Faux Stefan, pourquoi elle l’aurait donné et ensuite attendre le lendemain pour avoir des explications. Si ce n’est pas Nine, d’où Jules a eu le numéro et pourquoi il a voulu passer par Nine puisqu’il veut se cacher de Faux Stefan.

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s