Cut – Saison 2 – Episodes 2, 3 et 4

Episode 2 – Rien ne va plus

Adil a des hallucinations. La jeune femme de son flashback a probablement dû se suicider pour qu’Adil la voit en Laura.
J’avais oublié comment la série aimait les cliff’ dramatiques qui ne débouchaient sur rien… MAIS, au moins, nous nous avançons peu à peu dans le mystère Adilien. Donc Laura va bien et voit qu’Adil ne va pas bien. Ils s’enlacent, s’embrassent et leur silence continuera d’atténuer notre curiosité.

Un peu plus tard. Apparemment, Adil a aidé Laura à s’habiller et à se coiffer. (Awww, mais vu le changement de tenue, cette scène devait probablement précéder la scène à l’agence dans l’épisode 1) Jules débarque avec un bouquet de fleurs pour Laura. Marion lui a envoyé un SMS, donc il s’en va. Laura est aux anges jusqu’à ce qu’Adil lui affirme que le bouquet ne vient pas de lui. Laura a du mal à cacher son malaise alors qu’elle jette les fleurs à la poubelle. Les seules fleurs qui comptent à ses yeux sont celles venant d’Adil. Elle ne sait pas qui lui a envoyé les fleurs et s’en fout. Rebisou bisou, re-câlin.

Charles et Zeller arrivent… au commissariat/Palais de justice. (Nous sommes toujours dans la même journée) Alors que Charles ne prévoit pas de passer plus de 20 minutes dans le bureau du juge, mais Zeller est moins confiant, vu que c’est pour les fûts toxiques enterrés sur les terres de Maddy. C’est du détail pour Charles qui veut surtout savoir ce qui se passe avec ses cartes de crédit. Au loin, il aperçoit Victoire et Mathis qui se disputent. Victoire vient de faire sortir Mathis de garde à vue où il a, apparemment, passé la nuit après une bagarre à cause d’une fille. Mathis lui demande si elle est jalouse qu’il s’intéresse à une autre fille qu’elle quand elle lui demande depuis quand il s’intéresse aux femmes. Charles les interrompt pour se présenter, mais Victoire le connaît déjà. Pas uniquement par rapport à Laura et Adil, mais aussi par rapport à Johanna qu’il a faite internée de force. Charles apprécie son cran et lui propose même de travailler pour lui. Evidemment qu’elle refuse et commence à s’éloigner. Mathis se présente et Charles lui donne sa carte en lui disant d’appeler pour avoir un RDV avec possibilité d’un emploi à la clé. Victoire déchire la carte en lui “interdisant de travailler” pour Charles.

Jules continue de se faire harceler par SMS par Zoé qui lui envoie un lien pour un “comment devenir père pour les nuls”. Il ne dit rien à Marion qui est énervée par la façon dont la propriétaire d’un appart’ qu’ils voulaient louer les a jetés. Oh surprise, Jules parle la voix de la raison. Il est lycéen, Marion est au chômage, ils ont un “dossier pourri”. Et Marion s’attendait au moins à du respect, mais Jules trouve que balancer le nom de Kervelec n’était pas le meilleur moyen de l’obtenir. Lui ne veut pas se faire passer pour un de Kervelec. Marion s’excuse, l’embrasse. C’est juste qu’elle a envie qu’ils prennent leur indépendance et qu’ils soient ensemble… Elle a l’impression que Jules doute, qu’il ne l’aime plus. Il rétorque que c’est surtout qu’ils n’ont pas l’argent pour s’installer. Marion lui dit de ne pas s’inquiéter. Elle trouvera de l’argent, elle s’en est toujours sortie toute seule de toute façon.

Chez Adil. Victoire arrive. Elle essaye de la jouer “oh rien n’a changé ici. Tu te rappelles quand on a acheté le canapé ensemble”. Adil refuse le jeu de la séduction, donc elle lui donne le nom du vrai propriétaire de la voiture, qui a donc été volée. Victoire essaye de savoir si c’est en rapport avec “l’ancien moi” d’Adil, mais il ne veut pas en parler. Victoire ne comprend pas pourquoi il ne veut pas lui faire confiance. Ce n’est pas le problème, selon Adil. Avant de partir, Victoire lui apprend que Charles lui a proposé d’être son avocate, mais qu’Adil ne s’inquiète pas. Elle a encore une conscience et ne travaillera pas pour Charles. Plus elle se tient loin de la famille de Laura, mieux c’est. C’est quand même Laura qui a brisé sa vie.

Sans transition. Le lendemain matin, petit-déjeuner en famille. Marion fait du pied à Jules pendant que Laura lit les petites annonces. Jules ne veut pas qu’elle fasse du repassage ou du ménage, elle était quand même directrice de comm’ chez Cut (et j’ai envie d’ajouter accessoirement directrice de Batéo, et tout ça, sans que nous n’ayons jamais entendu parler de diplôme). Jules a hâte d’avoir 18 ans pour vendre ses parts de CSK Limited pour donner l’argent à sa mère. Elle lui rappelle que les choses ne sont pas si simples. Marion explique alors que les comptes de Charles ont été gelés le temps de l’enquête. Réaction de Jules: “bien fait pour sa gueule”. Quand Laura lui reproche cette réflexion, car ce n’est pas comme ça qu’elle l’a élevé, Jules s’énerve. Il a le droit de dire ce qu’il veut de son grand-père, vu tout le mal qu’il leur a fait. Jules ne veut plus entendre parler de lui. Laura demande à Marion de les laisser seuls, Marion s’exécute. Laura s’en veut de ce qui s’est arrivé. Elle propose à Jules de partir et recommencer à zéro ailleurs. Les larmes aux yeux (?), Jules répond que leur vie est à la Réunion maintenant. Laura a Adil, il a Marion, mai “ça ne devait pas se passer comme ça”. Laura l’avait bien prévenu, mais il n’a pas écouté. Bref, il ne laissera plus jamais tomber Laura. Câlin.

A la villa de Charles. L’accident de César ne devait pas être si grave que ça puisqu’il est sur un transat, en train de rêver de Johanna. Il a juste une coupure à la joue. Marion arrive, lui fait les poches pour trouver de l’argent alors que César la confond avec Johanna et lui met la main aux fesses. Elle lui balance un verre d’eau à la figure avec un “je suis ta belle-fille, espèce de porc”. César est trop groggy pour avoir une quelconque réaction. Alors qu’elle s’apprête à quitter la villa, elle croise Charles. Après avoir cassé du sucre sur le dos de César qui reste égal à lui-même, il propose à Marion de l’argent puisqu’il se doute qu’elle vit une période difficile. Il n’a pas fait ça avec les autres employés de l’agence. Il le fait pour elle parce qu’elle est de la famille. Marion hésite. Quelle sera la contrepartie? Il veut juste la protéger ainsi que protéger Jules. Marion accepte donc l’argent (des billets de 100 euros) puisqu’ils font partie de la même famille au final. D’ailleurs, elle est probablement “la plus De Kervelec de nous tous”, remarque Charles. Quand elle dit qu’elle n’en porte pas le nom, il lui dit que ça peut s’arranger. Charles s’en va après un dernier regard ténébreux.

A la plage. Nine connaît la crise et n’arrive pas à vendre ses bijoux. Affolée, Laura débarque et lui raconte pour les fleurs venues d’un inconnu. On aurait pu avoir une conversation rationnelle à ce sujet, mais c’est plus simple de montrer que Nine est une obsédée depuis l’enfance. Donc Nine en profite pour évoquer le petit Pouly (?) qui était un admirateur secret de Laura qui ne voulait pas de lui et Nine a fini par sortir avec lui. Non, ce n’est pas la même situation. Laura a un mauvais pressentiment et que quelque chose va lui arriver. Nine pense que Laura s’interdit d’être heureuse alors qu’elle a tout: Adil t’aime comme un fou, t’as un fils adorable. Petit dicton en créole réunionnais. Laura se sent mieux. Nine l’enlace. Au loin, un homme… Bon okay, on ne voit pas son visage, mais c’est Stéfan qui les observe.

A la villa. Matthis a le temps de voler un briquet avant que Charles n’arrive. L’entretien d’embauche à la Charles de Kervelec qui s’intéresse peu au passé chaotique de Matthis : quels sont ton signe astrologique et ta couleur préférée ? “Scorpion” (Charles précise même “scorpion ascendant scorpion”) et “Noir”. Autre situation: si Matthis avait la possibilité d’écraser Charles, le ferait-il? Matthis répond que non, Charles est persuadé du contraire parce qu’il sait que Matthis a de l’ambition. Mais un tel jour n’est pas encore arrivé. Sans transition. Charles veut en savoir plus sur Victoire. Matthis dit que c’est sa petite soeur, qu’il l’aime. Serait-il prêt à tuer pour elle? Long siiiilence. Charles l’engage, mais ce n’est pas juste pour être chauffeur. Matthis est promis à de grandes choses. Pendant qu’ils se serrent la main, Charles reprendre le briquet directement dans la poche de Matthis qui pense avoir gâché sa chance. Au contraire, Charles le veut toujours comme chauffeur. A 900 euros par mois d’abord. “Mais ce n’est pas le SMIC”. Charles se fait menaçant en le traitant de petit toxico. Il est sûr que Matthis lui rendra un service inestimable. “Tout ce que vous voudrez”. Le pacte avec le diable est donc conclu.

Chez Laura. Jules déplore le fait de la voir rentrer avec un panier d’habits qu’elle va vraisemblablement repasser. Cela veut-il dire que les femmes de ménage sont des gens à mépriser? Jules s’excuse. Bref, il donne à Laura une enveloppe qu’un inconnu lui a donné. Laura essaye de ne pas paniquer. Jules ne remarque rien, mais il a pris une photos de l’inconnu… qui est une photo de dos. Jules sent que Laura ne va pas bien, mais elle ne dit rien et l’envoie faire des courses, bien que le réfrigérateur soit rempli.

Laura ouvre la lettre “ça fait si longtemps, reviens…”. Série de flashbacks. Apparemment, elle a retrouvé la mémoire. On la voit courir et se trouve au bord de la mer, à l’arbre témoin de son premier amour. Blessé à la main, Stéfan est là et l’accueille avec un “je savais que tu viendrais, mon amour”.

Commentaires

Je suis encore mitigée. J’attends.

Episode 3 – Vivant !

Moment d’émotion pour les retrouvailles entre Stéfan et Laura. Cette dernière est déboussolée alors qu’il lui explique avoir été amnésique pendant 17 ans. Il croyait s’appeler Sylvain Sami(?) et être fils de pêcheur. Il ne savait pas comment revenir auprès d’elle, de son père, de son frère, de son fils… Les larmes de joie sont bien présentes quand il apprend que son fils s’appelle Jules. Laura lui reproche d’avoir donné la lettre à Jules. Stéfan voulait juste voir son fils… Sauf que, comme Laura lui dit, il n’existe pas pour Jules. Il est son père qui n’existe pas dans son monde réel, il est juste une icône pour lui. Stéfan s’en va alors que Laura pleure à son tour en lui disant que la vie a été tellement dure sans lui.

Assis sur la plage, Jules regarde l’océan et s’interroge alors qu’une femme passe avec une poussette. Adil s’assoit à ses côtés. Il s’est fait passer pour le patron de Zoé et ses parents lui ont dit qu’elle était partie à Madagascar. Jules se demande ce qu’elle fait là-bas et pourquoi elle le balade. Adil lui donne un billet pour qu’il aille tirer l’affaire au clair. Jules passe en mode philosophie “il est temps d’assumer mes conneries”. Adil remarque qu’un enfant n’est pas nécessairement une mauvaise chose… Et, Oh.Em.Gee, Jules continue son grand moment de lucidité “qu’est-ce qui est pire que d’être père à 17 ans? Je ne sais même pas me gérer moi-même. Je galère au lycée. Avec Marion, on essaye d’avoir une relation à peu près calme. On a des galères de thune, Zoé qui ne répond pas…” Adil est amusé par la dramatisation de Jules qui ne veut même pas imaginer comment sa mère réagira en apprenant qu’elle va devenir grand-mère. Adil rit mais le rassure. Laura le soutiendra toujours et il est là pour épauler Jules en cas de besoin.

(Je suis perplexe. A la fin de la saison 1, Zoé dit elle-même à Jules qu’elle part quelques temps à Madagascar chez sa tante pour mettre de la distance entre eux… Mais bon, Jules est tellement centré sur lui, je suppose que c’est normal qu’il n’ait rien retenu de sa dernière conversation face à face avec Zoé qui a eu lieu, à tout casser, il y a trois jours dans la chronologie de “Cut”.)

Chez Laura. Elle a tout raconté à Nine qui a du mal à croire à l’histoire de Stéfan qui a été retrouvé par des pêcheurs il y a 17 ans. Ces derniers, ayant perdu leur fils, l’ont adopté. A leur mort, les langues de l’entourage se sont déliées et Stéfan a découvert son identité. Quand Nine suggère que Stéfan ait fait la propre mise en scène de sa mort pour quitter Laura, cette dernière ne pense pas que ce soit vrai. (Et on fait comme si César ne nous a pas fait un pétage de plombs parce qu’il est persuadé d’avoir tué son frère? Ca voudrait dire que Césara aurait aidé Stéfan à disparaître volontairement?) Nine revient à un contre-argument plus logique en disant qu’il n’y a pas de preuve que ce soit vraiment Stéfan. (Merci Nine parce que je commençais à désespérer que Laura se pose au moins cette question) Laura pense que c’est lui. Le problème maintenant, c’est d’annoncer le tout à Jules et puis à Adil.

Au restaurant de la marina. Victoire rejoint Charles qui l’invite à déjeuner. Il l’a attiré en lui disant que c’était pour parler de Matthis. D’abord hostile, Victoire accepte de rester à déjeuner. Elle annule la commande que Charles avait passé pour elle, sans même demander ce que c’était, et demande une salade thaï, ce qui était précisément ce que Charles avait commandé pour elle. Bien, donc Charles sait lire les gens. Que cherche-t-il? Il a encore de la ressource, il connaît encore des gens qui lui doivent des faveurs… comme M. le maire qui mange assis quelques tables plus loin. Pourtant, M.le maire et son ami l’ignorent royalement en passant à côté de lui quand il les salue. Moment de solitude pour Charles. Awww.

Chez Laura. L’enveloppe dans laquelle se trouvait le mot porte les lettres LGB. Elle va sur Google le moteur “Recherche français” et trouve l’hôtel Le Grand Bleu. Elle appelle et, s’il n’y a pas de Stéfan de Kervelec, un Sylvain Sami (?) a prévu de quitter l’hôtel aujourd’hui. Alors qu’elle s’apprête à partir, Adil débarque tout content. Après avoir sous-entendu que l’hôtel était pour Nine qui n’est pas capable de garder un appart’ plus de deux mois, Laura prend le temps d’écouter son projet. Il lui propose de monter une entreprise à deux. Elle est surtout surprise qu’il ait fait un business plan, saut qu’Adil a fait 4 ans dans une école de commerce et sait ce qu’il fait. Il a encore plein de talents à lui montrer. Bisous bisous. Elle file “à son RDV avec Nine”.

A l’hôtel LGB. Stéfan a ses bagages en mains, prêt à partir. Laura s’inquiète d’une coupure qu’il a au visage (mais personne ne va nous dire ce qu’il a à la main?). Apparemment, il a été “malmené” par des gens à qui ses faux parents devaient de l’argent. Il doit partir parce que des gens sont à sa recherche. Laura s’énerve et lui reproche de vouloir s’enfuir à nouveau sans explications. Est-ce que c’est ce qu’il s’est passé il y a 17 ans? Il voulait la quitter et il n’avait pas d’autres moyens. Stéfan n’en revient pas qu’elle pense ça de lui. Son amour pour elle était la seule certitude qu’il avait sur son passé quand il était amnésique. Et il savait qu’il n’aurait pas dû revenir mais il voulait revoir son fils au moins une fois et la femme qu’il a toujours aimée. Il lui rend le pendentif qu’il a gardé sur lui toutes ces années sans savoir pourquoi il n’arrivait pas à s’en séparer. Stéfan s’éloigne, Laura éclate en sanglots.

A la villa. Charles a ajouté le maire à la liste de personnes qu’il détruira quand il aura repris du poil de la bête. Zeller est moins confiant face à l’avenir. Charles n’a pas peur, il a déjà tout perdu par le passé. César arrive dans un pyjama trop bien repassé. Zeller est heureux de le voir sorti du coma…

Donc César était bien dans le coma… J’arrête de chercher une logique chronologique entre les derniers épisodes de la saison 1 et les premiers épisodes de la saison 2. César a l’air déboussolé. Il accepte les reproches de Charles qui, à demi-mots, le traite de fainéant. César est prêt à retourner à travailler chez Cut… sauf que l’agence a été fermée. César ne sait pas ce qu’il va devenir. Une fois qu’il est parti se recoucher, Zeller fait remarquer à Charles qu’il devrait être plus gentil avec César qui siège toujours au CA de CSK Limited. Il représente une voix et les frères de Sumita feront tout pour l’avoir et faire tomber Charles.

Chez Laura. Marion réveille Jules qui a la gueule de bois après une soirée bien arrosée entre potes de lycée. Marion s’inquiétait hier soir et Jules essaye de faire passer la pilule en disant qu’il est un ado et que les ados font des conneries. Guili-guili. Marion lui montre les robes qu’elle a achetées ce matin pour ces futurs entretiens d’embauche. En voyant la robe courte qu’elle a prévue, Jules se demande quel boulot elle cherche exactement.

Marion dit avoir emprunté de l’argent à une copine pour s’acheter ses habits. Elle voudrait que Jules se trouve un boulot lui aussi. Ils ont besoin de deux salaires s’ils veulent prétendre à un appart’ à eux. Jules dit qu’il le fera et préfère se rendormir. Déçue, Marion quitte la chambre.

A la villa. Laura vient demander à Charles 10 000 euros. Si la situation n’était pas désespérée, elle ne serait pas là. “Désespérée comme ma situation?” Charles lui rétorque. Il veut bien le faire si elle convainc Jules de le revoir. Laura préfère se débrouiller seule. Charles accepte quand même de lui prêter l’argent sans contre-partie et lui demande de revenir dans une heure. Laura le remercie et s’en va. Zeller ne comprend pas que Charles veuille gaspiller le peu de liquidités qui lui reste. Charles s’inquiète peu. Il tient Laura et Jules sera bientôt de retour à la maison. Sourire triomphant de Charles.

Episode 4 – Punching Ball

Le précédemment contient des extraits qui ne correspondent pas à ce qui a été montré dans l’épisode 3. Comme Jules qui se demande pourquoi Zoé ne lui a pas parlé du bébé avant de décider de le garder… ou Stéfan qui explique qu’il est toujours amnésique et que sa mémoire lui revient par bribes. Ces dialogues sont plus logiques dans le contexte…

Les 10 000 euros avaient été demandés par Stéfan lors d’une ellipse temporelle bien appropriée. Stéfan voudrait connaître Jules. Matthis essaye de caser Victoire avec Charles, elle résiste pour l’instant. Marion fait croire à Jules qu’elle est enceinte pour le forcer à avouer que Zoé l’est. Elle l’aime et restera à ses côtés de toute façon. Jules le dit également à Laura qui dirige sa colère sur Adil pour avoir gardé le secret. Adil se saoûle avec Billie qu’il ramène chez lui. On ne sait pas s’ils ont effectivement couché ensemble, mais elle fait tout comme en tout cas et Adil est désemparé puisque Laura venait justement de s’excuser et est prête à monter l’entreprise avec lui.

Commentaires

Kuzco

J’étais prête pour le marathon, mais il y a trop de choses que je ne comprends pas. Johanna internée, la femme qui a mis une seconde plaque pour la mémoire de Stéfan, la demande d’émancipation que Jules a signée à son insu et dont on ne parle pas, ce qui est arrivé à Batéo, Sam le mac tué mais pas tué par Adil et qui faisait chanter Victoire, qui a filmé la vidéo confession de César pour la disparition de Stéfan. Qu’il y ait un doute sur la grossesse de Zoé que personne n’a vu depuis… les 3/4 jours qui se sont écoulés entre la fin de la saison 1 et les premiers épisodes de la saison 2, je veux bien, mais pourquoi Jules n’est pas allé voir son ami Phil ou l’inverse? Zoé en a parlé à Phil et a même arrangé le RDV pour qu’elle s’explique avec Jules… Il y avait tellement de pistes lancées dans la saison 1 et peut-être qu’elles seront explorées tôt ou tard dans la saison 2, mais je n’ai malheureusement pas le temps de m’investir émotionnellement sur d’autres intrigues. Le retour de Stéfan a été trop anti-climatique. En une scène, même pas mise dans son intégralité, c’était emballé.

Entre son amnésie de 17 ans et l’amnésie temporaire de Laura suivi de l’amnésie dû à la cuite qu’Adil se prend, puis le thème de la grossesse avec Zoé, Marion et même Laura parce qu’Adil veut fonder une famille… J’ai l’impression de regarder un concentré des clichés de K-dramas juste en 5 épisodes de 25 minutes. Allez, peut-être qu’on se verra à l’épisode final pour un bilan global.

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s