CUT – Episode 40

 

A la plage. Nine est à son stand et lit un roman. Laura arrive et essaye d’entamer la discussion en lui parlant du bouquin qu’elle lit. Nine l’ignore jusqu’à ce que Laura dise qui est le coupable dans le livre (en fait elle n’en avait aucune idée). C’était juste pour attirer l’attention de Nine qui, après avoir dit à Laura qu’elle avait été injuste, violente et vraiment blessante envers elle, ne lui dit pas qu’elle accepte ses excuses mais consent à lui parler pour s’indigner une nouvelle fois que Laura ait pu la croire capable de la trahir. Laura dit être parano à cause de Charles qui veut sa peau. Elle a donc un plan pour le piéger et compte se servir des 75 000 euros.

A l’hôtel d’Inès. Inès est au téléphone avec Charles qu’elle doit voir plus tard mais elle se languit de lui. Laura arrive et veut lui proposer un deal. Après avoir refusé, Inès est prête à écouter en voyant les 75 000 euros. Elle assure que ses relations avec Charles sont strictement d’ordre professionnel parce qu’elle ne mélange pas travail et sentiment. Laura n’en est pas sûre et se demande si Inès sait vraiment quel genre d’hommes est Charles ni comment il est devenu riche. (sérieusement Laura, si tu t’inquiètes pour Inès, pourquoi tu veux qu’elle fasse le job? Tu poses des questions et on sait déjà que tu ne vas pas y répondre alors fais-le deal. Point.) Bref, Inès prend l’argent (moi, perso, je n’aurais donné que la moitié avant et donné l’autre moitié après) et l’invite à lui faire sa proposition.

A l’agence. Laura confirme à César qu’un projet se passe bien et il appelle Adil qui passait par là. Il prend des nouvelles de Victoire. Adil répond brièvement et s’apprête à repartir, mais César poursuit son monologue « ça doit être magnifique de la revoir après deux ans. C’est beau l’amour… n’est-ce pas, Laura ? ». César en profite pour demander ce que Laura et Adil comptent faire maintenant. Silence. César propose à Adil de prendre tous les congés qu’il veut pour rattraper le temps perdu avec sa femme. « Faire l’amour à sa femme après 2 ans, c’est comme une première fois ». (on peut toujours compter sur César). Adil ne lui retourne pas son sourire et lui demande « c’est quoi ton problème ? Je suis sûr que y’a plein de nanas qui pourraient te soulager, à condition que tu payes ». César bondit de sa chaise et Laura en profite pour partir. César pose une main réconfortante sur l’épaule d’Adil et lui dit de s’en foutre de Laura, car c’est sa femme qui compte. Adil le menace de lui péter le bras s’il ne retire pas sa main immédiatement. César s’exécute et Adil s’en va.

Chambre d’hôtel. Oh OH OH ! Charles et Inès sont au lit et ça roule, ça s’embrasse, échange de fluides. Sans transition, on voit Charles qui reboutonne sa chemise. Inès l’a trouvé ailleurs et l’invite à se confier. Il dit juste que c’est Laura, “sa belle-fille”, qui le préoccupe, mais il finira par l’avoir. Il enfile son pantalon alors qu’Inès essaye encore de le faire parler, lui offre son aide parce qu’elle est prête à tout pour lui. Elle le lui a déjà prouvé, d’ailleurs. Charles n’en a que faire. En gros, il lui dit juste « sois belle, c’est tout ce que tu peux faire pour moi ». Inès pleure et, apparemment, ça excite Charles qui est prêt pour un autre round, mais Inès le repousse et lui annonce qu’elle a doublé ses tarifs. Il s’allonge sur elle et est prêt à tripler les honoraires. Pendant qu’il l’embrasse, elle se met à pleurer et ça excite encore plus Charles. (hm… elle n’a pas l’air si consentante que ça. C’est borderline)

Chez Laura. Toc, toc, toc. Adil est venu lui ramener ses affaires et l’empêche de refermer la porte quand elle l’a remercié. Il commence à lui embrasser la joue, le cou et Laura essaye de le repousser, mais Adil ne veut rien entendre parce qu’elle lui manque trop : sa peau, son odeur… ça fait 2 mois qu’elle fait partie de sa vie. (Okay, Adil est perdu, mais je dis non une nouvelle fois. C’est trop borderline. Les séries aiment trop perpétuer l’idée de la femme dont le non veut dire oui). Jules arrive et lui dit de lâcher Laura. Adil dit qu’il était juste venu dire un truc à Laura et Jules le pousse dehors pour discuter.

Sur le palier. Jules lui demande à quoi il joue et sa “femme dans tout ça?”. Adil a l’air un peu saoûl, au passage. Il dit qu’avec Victoire, c’est une histoire d’amour et, quand Jules dit qu’on ne peut pas aimer deux personnes en même temps, Adil affirme que si. Il se tient la tête… Jules lui dit que s’il aime vraiment Laura alors de la quitter et de sortir de sa vie. (tu sais que rien ne va plus quand Jules donne des conseils censés en amour)

A l’hôtel d’Inès. Inès rejoint Johanna. (je n’arrive pas à comprendre si elles se connaissaient déjà). Inès lui dit qu’elle est la maîtresse de César et lui montre une photo de lui au lit. Johanna est touchée mais elle sait que César ne la quittera pas. Inès lui donne le coup de grâce en disant qu’elle est enceinte. Johanna est sous le choc et s’en va comme un zombi. Inès envoie un SMS à Laura pour lui dire que « c’est fait ». Inès a l’air triste.

Dans la rue. Adil arrête Laura qui ne veut pas l’écouter. Il a l’air énervé aussi et lui dit qu’elle a raison. Entre eux, c’était juste parce qu’ils avaient besoin de réconfort. Il a cru que c’était de l’amour, mais il a compris qu’il s’est trompé depuis le réveil de Victoire qui est la seule qu’il ait toujours aimée. Laura pensait qu’il était sincère. Il se mentait à lui-même et s’était convaincu que c’était de l’amour pour ne pas se sentir coupable. Laura déclare qu’elle avait aussi besoin de se prouver qu’elle pouvait de nouveau aimer… et elle s’est trompée. Bon, ils sont sur la même longueur d’onde, donc elle vit sa vie et lui reprend la sienne. Laura s’en va.

Sur une place. Je pense que c’est celle devant chez Laura. Parce qu’évidemment, de toute l’île de la Réunion, Johanna n’avait pas d’autres endroits que d’être là où Laura peut la trouver. Johanna est en larmes et lui dit que César la trompe. Laura reconnaît qu’elle s’en doutait parce que César était bizarre au bureau. Johanna éclate en sanglots de plus belle parce que la Inès va donner un enfant à César alors que Johanna n’a jamais réussi à tomber enceinte pendant toutes ces années. Laura lui dit que César envisageait le divorce, mais Johanna dit que c’est hors de question qu’il la quitte parce qu’elle sait trop de choses sur les de Kervelec. Elle est prête à tout balancer s’il le faut pour se préserver. Laura assure qu’elle sera là pour elle. Johanna est dubitative, mais Laura dit avoir souffert à cause des de Kervelec qui détruisent tout le monde et ils devront bien payer un jour ou l’autre. Laura commence à s’en aller, mais Johanna la rattrape. Elle est prête à parler à Laura de l’héritage de Jules.

A la villa. Charles ouvre son coffre-fort qu’il s’obstine à ne pas changer. Laura arrive et le nargue. Elle connaît toute l’affaire. Yvonne, la sœur de Charles, est morte sans enfant. Elle avait légué toute sa fortune à Stéfan. Maintenant qu’il est officiellement mort aux yeux de la loi, l’argent revient à Jules et, comme il est mineur, c’est donc à Laura pour le moment. La moitié de la villa lui appartient. Elle a déjà pris rendez-vous avec le notaire pour régler la succession. Elle le note sur l’agenda de Charles. Il l’accuse d’être une rapace et c’est pour ça qu’elle avait mis le grappin sur Stéfan. Laura dit que c’est Charles qui est obsédé par l’argent. Elle est obligée de jouer ce jeu dont Charles a fixé lui-même les règles. Contrairement à lui, elle n’a pas un empire à perdre. Laura a le temps de sortir du bureau mais Charles fait une crise cardiaque. Elle revient et le regarde au sol alors qu’il la supplie des yeux.

Commentaires

La première fois, j’avais peut-être douté qu’elle le sauve ou plutôt, je pensais que quelqu’un la surprendrait, histoire qu’elle soit confrontée à un regard extérieur dans ce moment crucial.  Mais soyons francs, on sait bien qu’il n’y a pas de série sans Charles donc on sait déjà qu’il ne mourra pas. Donc c’est mort côté suspens. Même si je sais que Laura est une irrécupérable et ne mérite pas l’amitié de Nine et continuera à se servir d’elle, je suis contente que Nine ait dit, pour une fois, à Laura qu’elle avait été blessante.

Adil devient lourd. Je le préférais mystérieux et quand il ne parlait pas. On aurait dû en profiter pour montrer des scènes de Victoire et lui, au moins pour nous montrer qu’il culpabilise effectivement. Ici, le procédé pour nous forcer à aimer le Laudil, c’est de montrer Adil qui pleurniche face à Laura et ressasse les mêmes discussions d’un épisode à l’autre. Je ne crois pas une seconde à son dilemme quand la série ne me donne pas d’éléments pour envisager une possibilité autre que le Laudil, donc je n’ai aucune compassion ni même aucun intérêt.

Je n’ai pas trop compris le personnage d’Inès. Une escort pro vraiment tomber amoureuse ? Je n’ai pas réussi à déterminer s’il fallait croire que sa conversation avec Charles était sincère ou si c’était parce que ce Laura a sous-entendu l’a travaillée. En tout cas, le plan de Laura pour découvrir le plan de Charles… Jouer sur l’infertilité de Johanna sans hésitation. Laura m’est officiellement antipathique. J’ai du mal à croire que je pourrais aimer un jour son personnage… Donc disons qu’il me faudra beaucoup pour me faire repasser au moins du côté neutre.

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s