CUT – Episodes 38 et 39

on

 

Episode 38 – Ce que la raison ignore

Chez Laura. Toc, toc, toc. C’est Adil qui amène les croissants pour le ptit déj et s’auto-invite. Il fait comme chez lui et Laura finit par lui demander ce qu’il veut. Adil ne sait plus où il en est. Il a l’impression d’avoir trahi Laura en lui faisant espérer des choses. Laura lui interdit de culpabiliser parce qu’elle veut assumer sa part de responsabilité, elle voulait aussi cette histoire. Maintenant, tout est terminé, il doit rester auprès de sa femme… sauf qu’Adil veut toujours être là pour elle, l’aider mais Laura ne veut pas. (Combien de fois on va avoir cette conversation?) Jules arrive en mode Superman et demande à Adil : « tu laisses ma mère tranquille ? » et Adil lui dit de ne pas s’inquiéter parce qu’elle se défend très bien toute seule. Il s’en va après avoir dit à Laura qu’ils devront réussir à en parler un jour ou l’autre.

Dans une rue. Laura a l’air d’accompagner Jules au lycée. Jules veut savoir où en est le Laudil parce qu’il croyait que tout était fini. Laura confirme que c’est le cas, mais c’est juste difficile de quitter quelqu’un quand on n’en a pas envie. Jules se sent encore obligé de faire la comparaison par rapport au fait qu’il a dû mal à quitter Marion, mais elle lui a fait vraiment trop de mal… Laura réplique que la différence est qu’Adil ne lui a jamais fait de mal. Changement de sujet. Pourquoi Jules s’est fait aussi beau ? Il reçoit un sms de Zoé lui disant qu’il aura une surprise chez lui à 17h et Laura décrète que le sourire de Jules est le sourire de l’amour. Il reconnaît qu’il est un « petit peu amoureux », c’est Zoé. Laura lui tombe dans les bras, tellement elle est contente pour lui qui vit enfin (c’est vrai que c’est une priorité à 17 ans et ça fait même pas deux mois qu’il connaît Zoé mais… oui, c’est évident qu’il vit ) une histoire belle et simple. Jules ne sait pas trop pour la simplicité puisqu’il n’a toujours pas parlé à Phil qui est l’ex de Zoé. Laura lui conseille de le lui dire le plus tôt possible … Si Phil est un ami, il comprendra. (et là, tu te dis qu’évidemment, Jules n’aura pas le temps d’en parler à Phil avant qu’il ne le découvre )

Au CHU. Laura hésite devant la chambre de Victoire qui arrive en fauteuil roulant et l’interpelle alors qu’elle allait s’en aller. Laura dit être venue au nom de l’agence pour lui souhaiter un bon rétablissement et lui amener des fleurs… qu’elle n’a pas. Victoire est contente d’avoir de la visite, car elle s’ennuie quand Adil n’est pas là. (et ses parents ? Son frère ? Ses ami(e)s?) Elle galère à faire avancer son fauteuil et Laura finit par lui proposer de l’aide, ce que Victoire accepte. Victoire en profite pour avoir des infos sur Adil et son boulot parce qu’Adil ne lui a rien dit de ce qu’il fait. Quoi qu’il en soit, elle trouve qu’elle a de la chance parce que le plus important est qu’Adil ne l’ait pas abandonnée. Très embarrassée, Laura dit qu’elle doit aller chercher Jules au lycée et Victoire comprend que c’est un mensonge parce que Laura la trouve ennuyeuse. Laura lui assure que non et Victoire lui dit à bientôt.

A l’agence. César fait les cent pas dans la partie open space et s’insurge que Laura ait 25 mins de retard. Elle lui demande s’il n’a « rien d’autre à foutre que de fliquer ses employés ». César lui présente alors un dossier pour un concours qui est bourré de fautes d’orthographe. Il sait que Laura n’a même pas fini le lycée, mais ce n’est pas une raison. (j’aurais dû attendre 38 épisodes pour enfin avoir la réponse à cette fameuse question du parcours scolaire de Laura) Laura remarque que ce n’est pas elle l’auteur du dossier mais César s’en fout et le veut pour demain matin. Il retourne à son bureau et Laura s’assoit au sien. Elle est suspicieuse quand Marion lui propose de se charger du dossier pour l’aider , mais elle accepte parce qu’elle a trop de dossiers en cours, en plus de Batéo. L’air de rien, Marion demande des nouvelles de Jules et Laura comprend que son offre d’aide était intéressée. C’est donc avec plaisir qu’elle dit à Marion être contente que ce soit fini entre eux. Marion est d’accord parce qu’il mérite mieux qu’elle. Elle regrette ce qu’elle lui a fait et elle le paie cher. Elle suit le même chemin que sa mère et c’est bien fait pour elle.

Chez Laura. Zoé est sur son 31 et cherche la pose la plus langoureuse sur le canapé pour accueillir Jules. (J’aimerais juste savoir comment elle a fait pour entrer. Il lui a déjà donné un double des clés?) Jules est sur la place devant son immeuble et reçoit un SMS de Phil lui disant qu’il veut le voir (genre ils ne sont pas dans la même classe et n’ont pas passé toute la journée ensemble?). Jules répond qu’il ne peut pas à cause d’une réunion de famille chez son grand-père. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Phil l’observe de loin.

Jules entre chez lui et reste scotché par la vision de Zoé qui prend son manque de réaction comme signe qu’il la trouve ridicule. Il rectifie immédiatement, il la trouve magnifique mais elle n’a pas besoin de s’habiller comme ça pour lui plaire parce qu’elle “est déjà hyper sexy naturellement”. Il prend juste le temps de déposer son sac avant de la rejoindre sur le canapé et commencer une séance de bisous qu’elle interrompt pour demander s’il est sûr que sa mère ne va pas rentrer (tu as mis en place toute cette mise en scène, c’est toi qui choisis l’heure et c’est maintenant que tu te demandes si…* soupir *) Évidemment, comme Jules a la confiance, il n’avait pas refermé la porte à clé et Phil les surprend dans une position compromettante. Phil lui dit de venir s’expliquer en bas. Zoé les suit. Phil laisse tomber son sac à dos en mode je vais me battre et vient tout près de Jules qu’il ne frappe pas. Il dit juste qu’il lui laisse Zoé parce qu’il sait que c’est une question de temps avant que Jules ne se rende compte que ce n’est pas une fille pour lui. Le fossé est trop important. Phil reprend son sac à dos et leur souhaite de bien s’amuser jusqu’à la rupture.

Au CHU. Victoire continue de s’exercer à marcher. Adil arrive et la fait venir à lui. Il remarque les nouvelles fleurs et s’éloigne d’elle instinctivement quand Victoire lui dit que Laura lui les a offertes. Il reste évasif alors que Victoire souligne à quel point Laura est jolie et sympa. Victoire lui dit d’être franc, sinon elle finira par croire qu’il est fou amoureux de Laura et cherche à le lui cacher… (Ô la subtilité de l’ironie) Adil reconnaît que Laura est jolie, comme toutes les filles de l’agence. Victoire veut qu’il lui dise tout ce qu’il sait de Laura. Mère de famille, énergique, ambitieuse, engagée par Charles de Kervelec. Victoire fait « aïe. Méfiance et vigilance alors… ». Elle s’assoit sur son lit et veut qu’il lui parle de son boulot qu’il qualifie immédiatement d’alimentaire. Elle ne comprend pas qu’il ait renoncé à son grand projet de film qui était presque fini. Adil explique qu’il n’avait plus goût à rien après l’accident. C’est pour ça qu’il a pris le boulot chez Cut où il y a une bonne ambiance, même s’il n’en est pas le créateur. Victoire est étonnée et pense que maintenant qu’elle est revenue, Adil pourra lui montrer à quel point il est « un grand déconneur ». Qui lui ? A Laura… et tout ses collègues.

Chez Laura. Elle dîne seule ou plutôt, elle joue dans son assiette. Toc, toc, toc. Adil est venu discuter, ce qu’ils pourront faire tranquillement puisque Jules est parti chez sa copine. Elle s’excuse d’avance d’être allée voir Victoire de cette façon mais elle avait besoin de vérifier par elle-même que Victoire était bien vivante. Adil est venu pour parler d’eux… et tente un rapprochement physique, mais Laura s’écarte en disant ne pas comprendre pourquoi il débarque chez elle pour un oui ou pour un non. Il veut la rassurer et lui assurer qu’il a toujours été sincère avec elle sauf quand il la repoussait. Il était intrigué, étonné par la la force, l’énergie et la beauté de Laura. Il est tombé amoureux sans le vouloir et… Laura l’interrompt en lui rappelant qu’il n’est plus seul et ne l’a jamais été d’ailleurs. Leur histoire était une parenthèse parce qu’ils avaient besoin d’un soutien mutuel. D’ailleurs, Adil devrait être content que son « fantôme » soit revenu à la vie, elle n’hésiterait pas une seconde si elle avait cette chance avec Stéfan. Adil a l’air touché par le « sans hésitation ». Laura dit avoir besoin de réussir sa vie et d’être heureuse… Et elle quitte son propre appartement en y laissant Adil.

Dans la rue. Laura croise un des deux loubards qui, j’ai beau cherché je ne me souviens pas qu’elle l’ait vu quelque part, mais elle l’aborde en le filmant avec son téléphone. Il sourit d’abord et prend peur quand elle dit qu’elle a désormais la preuve qu’il a agressée son fils (big EUH???). Il lui demande si son fils est Jules de Kervelec et insiste ne pas le connaître. Laura lui fait remarquer qu’il vient de se griller tout seul et fait comme si elle s’en va pour le commissariat. Loubard (Loulou désormais) la retient. Il lui dit avoir été payé pour agresser Jules. Le mec était dans la cinquantaine, cheveux grisonnants (je ne vois pas les cheveux blancs de Charles, je le trouve toujours fringant), les yeux bleus et classe. Laura voit tout de suite de qui il s’agit et commente : « il est prêt à aller jusque là ce salopard ».

A la villa de Charles. Il fait nuit. Laura entre comme si c’était un moulin alors que c’est une villa de riche où il devrait y avoir un bon système de sécurité et des employés un peu partout. Laura surprend une conversation où Charles essaye de convaincre Johanna de se faire interner pour régler son problème d’alcool. Il est prêt à l’y emmener par la force. Johana refuse et, apercevant Laura, la supplie de ne pas la « laisser avec ces dingues ». Charles lui demande ce qu’elle « fout ici » car « c’est une affaire de famille ». Laura constate que c’est une manie chez lui d’interner les gens contre leur volonté et lui demande comment va Sumita, la mère de César. Charles s’en va et Johanna empêche Laura de partir en lui disant que Charles veut la faire interner parce qu’elle en sait trop. Laura veut savoir « ce qu’elle sait ». Charles revient, suivi d’un inconnu et Johanna a l’air apeuré. Charles fait son sourire de méchant.

Commentaires

Je n’ai pas compris pourquoi la confrontation Zoé, Jules, Phil a eu lieu de cette façon. Comment Zoé a fait pour entrer chez Jules ? Si c’est pour que Jules et elle aillent chez elle ensuite… Pour que l’appartement soit libre pour la discussion Laudil. Oui, j’oubliais.

La conversation de Laura et Loulou, je n’ai pas compris non plus en quoi Laura avoir tourné cette vidéo donnait la preuve qu’il avait agressé Jules. D’ailleurs, ça m’a rappelé que Jules avait lui-même déjà tourné une vidéo de ses agresseurs qui s’en étaient pris à Phil. Pourquoi à ce moment-là il n’est pas allé porter plainte à la police ? Et pourquoi Laura n’a pas porté plainte tout court dès que c’est arrivé ?… Et je n’ai pas compris pourquoi Loulou n’a pas dit tout de suite que c’était Charles parce qu’on sait qu’il sait qu’il a agressé le petit-fils de Charles de Kervelec. C’était peut-être pour gagner du temps ? Mais dans ce cas-là, pourquoi avoir donné précisément la description de Charles ? Je… suis perplexe.

Cet épisode manquait cruellement de Nine et de Laura qui s’excuse. Marion est en mode auto-flagellation… Zoé en mode big love… et je ne comprends toujours pas ce que Jules a de si exceptionnel pour, du haut de ses 17 ans, séduire des filles de plus de 20 ans qui peuvent avoir tous les hommes qu’elles veulent.

Sinon, même si c’était caché dans tous les problèmes Laudilliens, la réaction de Victoire est à noter quand Adil a dit que Charles avait engagé Laura. Ils semblent donc qu’ils aient déjà eu affaire avec Charles et pas que dans le bon sens. Donc je reste sur ma théorie que ce n’est pas pour rien qu’Adil a été engagé par Charles pour bosser chez Cut. Je ne sais pas s’il a volontairement caché à Victoire le lien entre Laura et la famille de Kervelec… Je ne pense pas qu’il ait de raisons utiles de le faire, mais pourquoi pas ?

Enfin, on peut supposer que Sumita, la mère de César, est toujours en vie mais enfermée dans un institut… Et, je suppose que le cliff avec Johanna n’aura pas de continuité et qu’on en reparlera que dans 393893 épisodes.

Episode 39 – Vengeances 2.0

Chez Laura. Zoé est catastrophée en faisant écouter à Jules un des messages que Phil a laissé sur sa boîte vocale. « Zoé, t’es trop bonne avec ta petite gueule de catin »…(il y a encore des djeunz qui utilisent le mot catin, je trouve ça sincèrement rafraîchissant). Donc Phil n’arrête pas de la harceler avec ce type de messages et, en plus, d’autres mecs la harcèlent. Jules reçoit une notification Facebook sur son téléphone, donc il va sur son ordi pour vérifier. Il y a des photos très sexy de Zoé publiées sur son FB à elle. Ce sont des photos que Phil a prises d’elle quand ils étaient ensemble. Jules est indigné et le traite d’enfoiré et il va lui faire bouffer ses dents… Zoé suppose qu’ils sont peut-être allés trop vite et n’auraient pas dû lui mentir pour qu’il l’apprenne en les voyant ensemble. (je ne vais même pas commenter sur l’ironie que ce soit elle qui le dise maintenant). Jules reconnaît qu’ils n’ont pas assuré mais ça ne valait pas la peine que Phil se venge de cette façon. En tout cas, pas de panique. Une amie de sa mère est une pro de l’informatique et les photos auront disparu du net d’ici ce soir. En ce qui concerne Phil, « on ne va pas jouer au plus con avec lui » , déclare Jules qui promet d’aller lui parler. Et puis maintenant qu’il est au courant, tout le monde peut l’être. (tout le monde= tous les gens qui ne suivent pas ton FB)

A la villa. Marion est en mode déprime alors qu’elle essaye sa robe de mariée (pour le coup, c’est bien la première fois que je n’aime pas une tenue des stylistes). Johanna est émue de la voir porter sa robe, cela lui rappelle à quel point elle était fière à l’époque où elle allait épouser César. Marion exprime son étonnement sur un ton ironique par rapport au fait que Johanna soit fière d’avoir épousé César. Johanna est blessée et fait comme si elle n’a pas entendu. Elle commence à lister tout ce qui lui reste à préparer pour le mariage, notamment pour les fleurs et la liste d’invités. Marion reçoit un SMS de Baptiste où il lui dit « il me tarde d’être au grand jour ». Johanna le trouve romantique et commence à dicter une réponse à Marion : « Moi aussi, il me tarde d’être au grand jour » et Marion termine par « pour que tu viennes éteindre le volcan qui gronde dans ma culotte » et elle demande à Johanna si c’est suffisamment romantique.

Johanna lui lance un regard désapprobateur mais ne dit rien. Pendant qu’elle constate que Marion a maigri et qu’il faut réajuster la robe, Marion voit les photos de Zoé sur FB et envoie un SMS à Jules lui disant « maintenant je sais comment Zoé t’as eu ». (t’as eu…) Marion s’énerve sur Johanna qui l’a piquée sans faire exprès et elle retire sa robe de rage (ah, je me disais aussi que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu Marion en sous-vêtements ou en bikini) et Marion s’en va.

A la Bodéga. Jules est heureux de constater qu’ils ne connaissent personne ici et dit à Zoé « ne fais pas cette tête, chou » (ce surnom de chou…). Mais, comme de par hasard, il se trouve que Phil est là avec un ami. Pour narguer Phil et peut-être pour réconforter Zoé, Jules l’embrasse et lui dit qu’il ira parler à Phil quand il sera seul. Apparemment, tous les garçons présents dans cette scène sont des amis de Phil puisqu’ils reçoivent tous la notification FB d’identification que Zoé est à la Bodéga et sans culotte. Jules et Zoé s’éloignent et tombent sur Marion (comme de par hasard) qui était en train de se saoûler avec un dénommé Sébastien qu’elle présente à Zoé qu’elle qualifie de « super open ». Jules la traite de « pauv’ conne » et s’en va avec Zoé. Marion demande à Sébastien de lui payer un autre verre et il pourrait être chanceux s’ils se débrouillent bien.

Jules regarde Zoé qui prend la température de l’eau puis revient vers lui. Jules pense qu’ils peuvent rentrer puisqu’ils ont réussi à affronter le regard des autres. Phil les rejoint pour les narguer sur le fait qu’ils partent déjà alors que le jeu ne fait que commencer… Il dit que Jules et Zoé ont choisi leur camp (je n’ai pas compris le rapport ou alors c’était juste pour donner à Jules l’occasion de répliquer) « toi aussi tu as choisi ton camps, celui des enfoirés ». Phil le pousse, puis lui donne… une claque. Jules ne lui rend pas la claque mais le traite de minable de s’en prendre à Zoé au lieu de s’en prendre directement à lui. Phil trouve que c’est minable que Jules ait choisi Zoé plutôt que leur amitié. Jules reconnaît que ce n’était pas « cool » mais il aime Zoé mais il ne pense pas que Phil sache la signification du mot amour. Phil dit aimer Zoé mais lui a fait la pire des crasses. Jules finit son grand discours par « tu me fais pitié ». Phil semble être troublé et s’en va. Jules et Zoé s’apprêtent à faire de même et voient au loin Marion, bien éméchée, qui part avec le Sébastien. Jules ne veut pas aller à son secours, vu comment elle a parlé à Zoé. Cette dernière insiste pour qu’il aille aider Marion, « même elle » ne mérite pas qu’on la laisse comme ça. Jules s’exécute donc. Il se montre bien agressif (sans aucune raison parce que l’autre était trop saoûl pour être agressif) mais Jules lui dit de dégager et de faire gaffe s’il ne veut pas avoir les de Kervelec sur le dos. Sébastien s’en va sur le champ après avoir répété « de Kervelec ». Marion est amusée et déclare que Jules est toujours amoureux d’elle. Il ne dit rien et décide de la raccompagner.

A la villa. Dans la chambre de Marion. Il fait presque nuit, donc je vais supposer qu’ils ont fait le trajet en bus parce qu’il est clair que Marion n’a pas conduit dans cet état. Bref, elle essaye de rappeler à Jules leurs bons souvenirs en lui faisant des guillis. Il rit au début et reprend ses esprits. Il ne l’a raccompagnée que parce qu’elle était avec un mec pas net. Marion se met à crier de ne pas la quitter quand il fait mine de sortir, donc il reste pour la calmer et ne pas attirer l’attention. Marion a donc un grand moment de confessions intimes. Jules est le seul qu’elle aime, il lui rappelle qu’elle s’est souvent servie de lui. Il veut bien reconnaître qu’elle a probablement ressenti quelque chose pour lui mais ce n’était pas l’amour. Elle proteste. Peut-être qu’elle est sorti avec lui par intérêt au début, mais là elle sait qu’ils sont faits pour être ensemble. Jules est sûr du contraire et s’en va. Elle s’excuse encore d’avoir tout gâché. Il lui dit de ne pas pleurer, c’est juste qu’elle est malheureuse et il lui souhaite de trouver la bonne personne. Bisou sur le front. Il quitte enfin la chambre. Marion pleure toujours.

Jules trouve Charles en train de boire à la cuisine. Ce dernier a l’impression que Jules l’évite, mais Jules dit juste qu’il est venu raccompagner Marion qui ne se sentait pas bien et la défend même quand Charles dit qu’elle est comme Johanna. Charles le félicite d’être un vrai gentleman… comme lui (j’aime quand Charles se jette des fleurs) Charles l’empêche de partir en se plaignant que Jules le délaisse, ce qu’il comprend en même temps, vu qu’il est vieux et n’est plus attrayant. Jules lui réplique en souriant « qu’est-ce que tu peux raconter comme conneries des fois. ». Jules ne peut pas accepter l’invitation à dîner pour le soir même et reconnaît que c’est parce qu’il doit voir sa copine. Le sourire bienveillant de Charles disparaît au nom de Zoé que Jules décrit comme « belle, jeune, intelligente. Elle a tout pour plaire. Elle bosse chez Cut. » Jules sent bien qu’il y a un malaise, mais Charles fait comme si ce n’est pas le cas et l’invite même à venir profiter de la piscine avec Zoé et d’autres amis. Jules le remercie, lui fait la bise et s’en va.

Immeuble de Laura. Le lendemain, sur la place. Jules se dirige vers chez lui et Phil l’arrête. Il veut s’excuser de « s’être comporté comme un connard ». « Un gros connard » précise Jules. Enfin bref, Phil regrette et demande à Jules de le dire à Zoé parce qu’il est trop embarrassé et n’ose pas aller lui dire en personne. Jules fait la remarque qu’elle ne voulait pas qu’il lui casse la gueule, donc c’est bon signe. Phil, je donne une claque au lieu d’un coup de poing, la joue « oh je ne risquais pas grand chose parce que tu tapes comme une fillette ». Voilà, ils sont réconciliés. Jules s’excuse de ne pas lui avoir parlé de ses sentiments pour Zoé et confirme qu’il l’aime vraiment. Phil pourra-t-il gérer ? Il répond que oui… s’il veut garder son meilleur ami et son ex. Jules lui passe un bras autour des épaules et ils s’en vont.

A la villa. Au bord de la piscine. Jules est à califourchon sur Zoé pour lui mettre de la crème solaire sur le dos. Elle accueille Phil avec un « qu’est-ce qu’il fout là ? » avant de sourire. Jules l’avait prévenue. Phil présente ses excuses et Zoé suggère que le mieux est de ne plus en parler. Phil est d’accord. Il commence à se changer. Retire le t-shirt et met sa serviette autour de sa taille pour passer son maillot de bain. Zoé et Jules le filment en même temps pour plaisanter. Phil lâche la serviette (donc il est en caleçon) et tombe dans la piscine en s’emparant de l’appareil photo. Marion les rejoint « alors les ados, on fait mumuse ? ». Elle s’accroupit au bord de la piscine où Phil est et lui demande s’il est célibataire. Ils se mettent tous à rire et apparemment ils sont tous amis maintenant. Jules met tout le monde à l’eau et c’est une Marion énervée qui en sort parce qu’elle n’avait pas envie de se baigner. Jules et Phil en rient et continuent de s’amuser avec l’appareil-photo sous l’eau. Zoé voit que quelque chose ne va pas et va la rejoindre. Marion essuie discrètement ses larmes et remarque qu’il est évident que Jules aime passer du temps avec Zoé. Cette dernière lui demande si elle a déjà eu une amie… Marion répond que non parce qu’avec les garçons, c’est toujours ambiguë et les filles la détestent. Zoé suggère subtilement que c’est parfois bien d’avoir une amie à qui parler de garçons justement. Marion remarque que ce serait bizarre qu’elle se confie à Zoé par rapport au fait qu’elle a dû mal à oublier Jules. Bien que son histoire avec Jules soit encore fraîche, ça ne dérange pas Zoé d’écouter Marion qui reconnaît que c’est dur de les voir ensemble. Zoé ne comprend pas pourquoi elle se marie si elle est capable de tomber amoureuse de quelqu’un d’autre. Marion ne sait pas, peut-être que c’est juste de la fierté mal placée… Quoi qu’il en soit, elle est peut-être amoureuse mais, « il t’aime Zoé et moi je lui ai fait trop de mal de toute façon, donc c’est mort entre nous ». Zoé s’éloigne et croise Charles sur la terrasse. Elle le salue et le remercie de la recevoir chez lui. Charles ne dit PAS UN MOT. Zoé retourne auprès de Jules alors que Marion rejoint Charles et lui dit que Zoé est une chouette fille qui a l’air vraiment sincère. Charles n’y croit pas une seconde parce qu’il connaît ce genre de filles et il n’est pas question que Jules lui refasse un coup à la Stéfan.

Commentaires

Heureusement qu’il y a eu la dernière scène (merci Charles, comme toujours, de nous rappeler l’intrigue importante), sinon j’aurais décrété que c’est l’épisode que j’aime le moins depuis le début… Oui, non, en fait si, je le décrète quand même. Cette focalisation sur les couples autour de Jules… Tout était fait pour lui donner le beau rôle, M. je-fais-la-morale, M. je-pardonne, M. toutes-les-filles-n’aiment-que-moi… Sauf que j’ai loupé le train quand la série essayait de me le vendre comme digne qu’on se batte pour lui… aussi bien en amitié qu’en amour.

Bref, cet épisode est à oublier. J’aurais préféré qu’on embraye sur Johanna que Charles veut faire interner plutôt que la vie amoureuse de Jules.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s