CUT – Debrief des épisodes 21 à 30


Je suis passée de l’euphorie la plus totale à l’indifférence la plus complète en fonction des épisodes de la 3ème partie. Ce n’est pas le type d’ascenseur émotionnel auquel je m’attendais.

L’intrigue

Je suis en totale désynchronisation avec la série. A chaque fois qu’on nous a remis un peu de suspens dans l’affrontement Charles vs. Laura et que j’étais prête pour les machinations, les contre-attaques, on fait tout de suite diversion avec le Laudil ou Jules/Marion (je renonce à leur donner un nom de couple parce que 1) je ne crois pas à leur couple, même s’ils finissent ensemble et 2) j’ai remarqué que Marles pouvait aussi correspondre à Marion + Charles… Je pense que la série pourrait nous sortir ce twist, mais bon, en attendant). Je n’arrive vraiment pas à m’accorder au timing des événements, ce que je comprends d’autant moins qu’ayant plusieurs telenovelas à mon actif et ayant eu l’occasion de suivre Les Feux de l’amour ou Top Model sur des périodes assez longues, je me croyais capable de m’adapter à n’importe quel rythme dans la narration. C’est peut-être parce que Cut a réussi à poser un mystère de base tellement riche dans les premiers épisodes que je suis frustrée, non pas parce que je n’ai pas les réponses que j’attends, mais parce que la série part dans des intrigues, posent de nouvelles questions qui ne m’intéressent pas et négligent celles qui m’intéressent. Je ne vois pas l’équilibre entre les histoires d’amour et l’intrigue mystère.

Récapitulatif sur ce qu’on sait désormais

1) Charles est au bord de la faillite mais a donné 20% de sa société à Jules pour contrer Laura.
2) Charles veut toujours séparer Laura et Jules et va se servir de Batéo que Laura possède désormais à 100%.
3) Stéfan est mort dans un accident de bateau alors qu’il allait chercher Laura à l’institution et c’est Laura qui aurait dû être sur le bateau, pas lui. (Et non, je n’ai toujours pas compris ce que ça signifie concrètement)
4) Si Stéfan ne s’est pas enfui avec Laura, c’est parce qu’elle était occupée à sauver Nine. De qui ? De quoi ? Là est le mystère.
5) Apparemment le chantage d’Inès était orchestré par Charles qui voulait tester César et voir comment il gérerait la situation.

Sur ce dont on parle peu voire pas du tout

1) Matthis, Joséphine. On aura passé plus de 30 épisodes sans avoir la moindre idée des sentiments d’Adil par rapport à Joséphine. A la rigueur, je me demande même à quoi ça sert de nous avoir fait découvrir aussi tôt que la femme d’Adil était dans le coma si c’était pour passer 15 épisodes à voir Adil répéter qu’il ne « peut » pas être avec Laura et tout le monde répéter que Laura et lui sont faits l’un pour l’autre. Pas une personne pour juste suggérer que Joséphine n’étant pas morte, l’hésitation d’Adil est plus que normale et qu’il a besoin de temps.
2) Le fameux marteau. Le mafieux assassiné.
3) La lettre d’adieu de Stéfan à Charles. A-t-elle existé ou pas ?
4) Ce qui est arrivé au père de Laura. Qui fleurit sa tombe ?
5) la relation Baptiste/Marion

Les personnages

Charles. Perfection. J’ai aimé le Charles émotif parce qu’on avait toujours le doute. Jouait-il la comédie ou était-il vraiment touché ? J’adore quand Antoine Stip fait le Charles sarcastique sans l’air d’y toucher. Il a une façon de bouger la tête et le ton de sa voix change également et ça me fait mourir de rire. Ses mouvements de tête sont gifables sous toutes les coutures.

Nine. Perfection. J’aimerais toujours en savoir plus sur elle. Elle est toujours aux ordres de Laura dont les remarques cinglantes me la rendent particulièrement odieuse et me font à chaque fois questionner la valeur de l’amitié que Laura apporte à Nine qui accepte toutes les attaques et pardonne tout de suite. Des amies comme Nine, ça ne court vraiment pas les rues, donc Laura devrait vraiment arrêter de la considérer comme acquise. J’espère que faire Cut permettra à Yaelle Trules de tourner davantage. Elle est vraiment ma révélation de la série.

Pareil pour Phil. Qu’on présente comme le meilleur ami idéal mais qui donne l’impression de se dévaloriser dès qu’il est avec Jules. Il me fait penser un peu à Rico dans Twisted.

Jules et son pétage de plomb. Je ne sais pas si le téléspectateur était censé compatir. Je sais que j’aurais pu compatir si je n’avais pas passé autant de temps à être plus indignée par son comportement que les personnages eux-mêmes. Le fait est que je trouve son pétage de plomb “logique”, mais comme d’habitude, j’ai tiqué sur le “réalisme” du comment. L’exemple le plus marquant, c’est l’histoire du revolver. Que Charles ait un coffre-fort mais qu’il laisse traîner son arme CHARGÉE dans un tiroir… Déjà, je suis toujours sceptique quand les séries françaises non-policières introduisent des armes à feu sans expliquer leur origine, comme si une arme s’achetait au supermarché du coin, et comme si l’utilisation était instinctive. J’ai trouvé que l’arme dans le tiroir était d’une imprudence et d’une négligence tellement pas en accord avec le personnage de Charles, mais j’étais prête à le concevoir. Quand l’épisode 28 a commencé, avec Jules qui marche et se la raconte avec son revolver dans son pantalon et puis qu’il laisse dans une poubelle, je me suis dit qu’il n’avait pas tiré sur César…  parce que j’ai pensé que quelqu’un comme Jules, même fâché, éprouverait quand même quelque chose d’avoir tiré sur son oncle. Et puis après, il s’est avéré qu’il avait bien tiré et là, je n’ai plus rien compris. César aurait même pu porter plainte, comme Charles l’a fait avec Laura pour la voiture de Johanna. Les preuves sont sur le FB de Jules… Mais c’est vrai que la police apparaît difficilement dans cet univers. Il y avait des tas de façons d’exploiter cette histoire de revolver, mais ça a été traité de façon anodine. Peut-être qu’il y a eu des scènes coupées au montage avec la réaction de César juste après le tir (il faudrait que je recompte mais je crois bien que c’était l’unique scène que Jules et César ont ensemble depuis le début) ou Charles qui s’inquiète de la disparition du revolver… Je suis peut-être trop sensible, mais ça me paraît tout aussi important que de s’inquiéter pour Jules qui a pris des amphétamines. En tout cas, le Jules qui prend le mystère en main et mène son enquête, découvre le sombre passé de Laura… Je pense que je resterai seule dans mon délire.

Marion va probablement retourner avec lui et je trouve ça désolant… pour elle. Je suis d’accord avec Laura sur le fait qu’ils n’ont rien à faire ensemble, mais Laura pense que Marion n’est pas une fille bien pour Jules, je pense que Jules n’est pas l’homme qu’il faut à Marion. Ce que la série a vendu pour leur couple ne m’a pas donné envie d’acheter que c’est plus que du sexe entre eux. A la rigueur, ça n’aurait été effectivement que purement sexuel et que ce soit assumé des DEUX côtés pour ensuite que ça évolue vers quelque chose de plus profond… au moins du côté de Jules. Pourquoi pas ? Peut-être que c’est ce que la série a essayé de faire, mais j’ai loupé le passage à la phase sentiment, ne serait-ce que du côté de Jules. Ont-ils des passions communes ? Qu’ont-ils fait découvrir à l’autre ? Qu’ont-ils partagé à part des échanges de fluides ? Le transmédia effleure la question, mais la série non et n’en parle même pas. On doit juste se dire que Jules est amoureux de Marion parce que c’est dans l’ordre des choses et qu’il est fasciné par son corps.

Zoé en anti-Marion, je ne la vois pas comme telle. Elle est sûrement super gentille et l’actrice qui la joue est adorable, mais Zoé n’apparaît à l’écran que pour critiquer Marion et raconter des choses qu’elle pourrait garder pour elle, si effectivement elle voulait éviter de créer des histoires comme elle le déclare à chaque fois.

Pour finir, le Laudil. (soupir, soupir, soupir) Je ne sais pas ce que Victoire (c’est le nom de la femme d’Adil et, selon mes souvenirs, il n’a pas été prononcé une fois en 30 épisodes) a fait aux autres personnages qui ne la connaissent pas, ne connaissent pas son histoire avec Adil et se permettent de juger que ce qu’il y a entre Laura et Adil est plus fort que ce qu’il y a ou a eu entre Victoire et Adil. Moi, téléspectatrice, je ne demande qu’à croire en la suprématie du Laudil, mais pas de cette façon. A part dans le court-métrage transmédia où il y a un sous-entendu non-confirmé que Victoire aurait trompé Adil, ce qui pourrait « légitimer » le fait qu’Adil aille chercher l’amour ailleurs à son tour, à aucun moment on nous parle de ce qu’Adil éprouve pour sa femme dans le coma. Tout ce qu’il répète, c’est toujours « c’est compliqué, je ne peux pas, je n’ai pas le droit, faut qu’on arrête, on se fait du mal ». Moi la seule complication que je vois, c’est Victoire, sauf qu’Adil n’en parle jamais, comme s’il y avait autre chose. Et j’espère bien que le réveil de Victoire va poser de vrais problèmes difficiles à régler pour compenser les 15 derniers épisodes avec aussi peu de raisons précises sur le pourquoi Adil ne peut pas être avec Laura si ce n’est parce que le dieu des séries à décider que ce serait comme ça et pas autrement. Je ne suis pas contre le fait que Laura et Adil se mettent ensemble, même avec Joséphine dans le coma. Je n’adhère pas à la manière dont ça se passe avec tout le monde qui minimise le mariage d’Adil comme si c’était une affaire classée et que Victoire est morte. Bien que Laura ait découvert l’existence de Victoire, le seul moment où on a eu un aperçu de son état de santé, c’est quand Laura est venue faire un scandale dans la chambre et le cœur de Victoire a failli lâcher. Laura ne peut pas être au bord des larmes et s’en vouloir d’avoir presque tué la femme d’Adil dans une scène puis passer tout le reste du temps de reprocher à Adil de la repousser par loyauté envers sa femme. D’autant plus que Laura est mal placée pour juger alors qu’elle est restée fidèle à la mémoire de Stéfan pendant 16 ans… Les 2 ans d’Adil, à côté, c’est rien. Au moins une discussion sur la situation Adil-Victoire avant que Laura et Adil se mettent ensemble pour donner un peu d’humanité aux personnages quand ils sont en mode « c’est quoi le problème ? Ta femme ? Mais ce qu’il y a entre Laura et toi, c’est de l’amour. », je ne demandais pas plus.

Soit il y a beaucoup de scènes qui ont été coupées au montage à ce sujet, soit Victoire n’a réellement servi pour le moment que de faire-valoir pour être un faux obstacle au Laudil. Du coup, j’espère vraiment que Victoire ne sera pas du genre à se laisser marcher sur les pieds quand elle se réveillera et qu’elle ne sera pas à la botte d’Adil.

Le transmédia

Je reste sur mon avis que le transmédia désavantage le personnage de Jules. Il est hyper actif sur les réseaux sociaux, on le voit sortir, se détendre avec ses amis mais dans la série, on dirait un no-life. On ne sait absolument rien de ce qu’il fait de ses journées à part qu’il était au lycée. Il y a des éléments comme son apprentissage du surf qui est une passion pour Adil, Laura et Stéfan qui auraient pu être utilisés pour que le téléspectateur le voit « faire quelque chose ».

Conclusion

J’attends Joséphine.

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s