CUT – Episodes 23 et 24

 

Épisode 23 – Contre – attaque

Chez Adil. Laura ne sait pas entrer par effraction, donc merci Nine de réussir à forcer la porte d’Adil avec une simple carte de crédit. Laura cherche des preuves sur le pourquoi Adil l’a trahie. Nine suggère, à juste titre, que c’est pour de l’argent ou parce que Charles le fait chanter. Laura trouve des photos d’elle et pense qu’il la suit. Nine y voit plutôt le signe qu’Adil est complètement sous le charme. Adil rentre et Nine se cache (super mal) derrière le comptoir de la cuisine. Laura sort à Adil l’excuse qu’il lui avait donnée (j’ai trouvé la porte entreouverte donc je suis entrée voir si tout allait bien) et lui propose d’aller chez l’imprimeur pour récupérer les flyers. Nine reste dans l’appartement.

A la villa. Marion refuse de déposer Jules au lycée et il veut comprendre ce qui se passe parce que ça fait deux jours qu’elle l’évite. Elle essaye de rompre, mais se ravise quand il l’accuse d’avoir joué avec lui. Elle justifie son comportement distant par son envie d’être plus discrète. Jules préfère ça et fera tout ce qu’elle veut, tant qu’ils restent ensemble. Il s’en va après un baiser. Marion reste pensive.

Dans une rue, qui n’est pas le parking de l’imprimeur de l’épisode précédent. Adil est content qu’ils aient leurs flyers. Laura reste distante, d’autant plus quand il veut prendre des nouvelles de Jules. Elle sous-entend qu’Adil sait mieux qu’elle comment il va puisque le but est qu’il reste vivre chez Charles. Adil ne comprend rien à ce qu’elle raconte. Laura l’avertit qu’elle s’est toujours battue pour son fils depuis 16 ans et il ferait mieux de ne plus approcher Jules. (Je ne comprends pas. Je croyais que le plan était de ne pas éveiller les soupçons d’Adil et de faire comme si de rien n’était?)

Montage de Laura qui revit ses souvenirs avec Stéfan et son premier baiser fougueux avec Adil (et je suis sûre à 90% que ce n’est pas le baiser qui avait été montré la première fois parce que c’est l’angle du baiser rêvé et on voit Adil lui retirer la bretelle de son débardeur pour lui embrasser l’épaule et le cou… Je pense que je m’en serais souvenue si j’avais déjà vu cette image. Bref, OSENF, je sais.) Elle est dans l’eau, elle marche sur la plage avec une planche de surf.

Restaurant inconnu. Jules filme Phil en train de tenter de draguer une fille et se faire prendre un râteau. Une fois la demoiselle repartie avec son petit-ami, Phil chante la complainte du « Jules, toi, tu es trop fort, tu as réussi à pécho Marion et moi, je suis trop nul avec les filles, Zoé m’a quitté ». Pour une fois, Jules tente de protester sur le fait qu’il n’est pas un expert dans l’art de la séduction, mais il est clair que Phil doit changer sa technique de drague. Phil n’est pas intéressé par les autres filles, il veut juste reconquérir Zoé. Jules est saoûlé de recevoir un sms de Laura qui dit ne pas l’avoir vu depuis 2 jours (bah non, elle l’a vu hier soir) et s’en va à un « rencard ».

A l’agence. Laura apporte le journal à César qui est aussi estomaqué qu’elle quand il voit la légende de la photo à la une disant : « Charles de Kervelec et son fils Jules ». Il considère que c’est la faute de Laura si Charles fait cette fixation sur Jules. Elle n’est pas là pour débattre sur ce point. César et elle sont dans le même camp. Elle ne veut pas que Jules devienne un de Kervelec, donc elle aidera à César comme elle peut mais c’est à lui aussi de se bouger pour que Charles ne le mette pas complètement de côté pour que Jules récupère tout. César accepte de faire tout ce qu’elle veut sans poser de questions.

A la plage. Adil sort de l’eau avec sa planche de surf pendant que Jules arrive. Apparemment, Adil l’avait invité à surfer. Jules est hostile et veut juste savoir ce que sa mère a chargé Adil de lui dire pour se faire pardonner. Il promet de ne pas se mettre en travers de leur histoire puisque, de toute façon, sa mère n’est jamais là quand il a besoin d’elle. Adil défend Laura et veut savoir c’est quoi le problème de Jules. « Hier, elle avait promis d’être à ma fête et elle est pas venue ». (Pause. Dite à voix haute, sa raison fait immature, mais à l’écrire ensuite, je suis morte de rire. Pauvre Jules, vraiment, elle est trop dure ta vie). Adil lui dit donc ce que tout le monde pense. Jules est un égoïste et un petit capricieux qui ne voit pas à quel point sa mère se défonce pour lui. Jules veut partir, mais Adil l’en empêche. J’espérais que Jules se jette une nouvelle fois tout habillé à l’eau, mais non.

Chez Laura. Elle rentre et trouve Jules en train de mettre la table. Adil lui a expliqué la raison de son absence pour la fête et Jules s’excuse, ils se font un câlin et tout est rentré dans l’ordre (comme d’habitude… Jules est trop une drama queen.). Laura regrette quand même de ne pas avoir assisté à la fête pour laquelle Jules n’est plus si enthousiaste. Il trouvait bizarre de s’entendre appeler Jules de Kervelec. Au fond de lui, il reste un Park. Laura est aux anges. Un gros câlin. Mais Jules n’est pas encore revenu s’installer à la maison pour de bon. Laura veut donc profiter au maximum de cette soirée.

Un peu plus tard. Jules veut savoir si Laura a tout de suite su que Stéfan était l’homme de sa vie. Elle ne peut pas l’affirmer, mais elle savait qu’il était spécial et qu’il était différent des autres hommes. Elle savait qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. « Un peu comme Marion et moi ? » (HA ! N’essaye même pas, mon ami. N’essaye même pas) Laura s’abstient de tout commentaire, mais Jules insiste. Il sait que Laura n’aime pas Marion, mais il est amoureux d’elle et c’est du sérieux entre eux, « comme papa et toi » (double HA HA, donc ça a en fait 4). Jules veut juste que Laura lui fasse confiance parce qu’il est sûre que Marion est la bonne.

Le lendemain matin. Nine débarque et essaye de remonter le moral de Laura. Nine est sûre que Jules se fait des films. On ne connaît pas l’amour à 17 ans… sauf que c’était le cas pour Laura. En tout cas, Nine se demande à quoi joue Adil. Ce n’est pas logique qu’il fasse la morale à Jules s’il est du côté de Charles. Laura ne veut pas perdre son temps à se poser des questions et sait juste qu’elle n’ira pas le remercier. Nine trouve de la viande périmée au réfrigérateur. Laura prépare un coup contre Charles et elle va avoir besoin de Nine (comme d’hab’).

Au Banana Kafé (celui où elles ont retrouvé Inès). Nine, avec une perruque blonde et des lunettes de soleil, rejoint Laura à une table. Le plan était de faire en sorte que Nine place la viande avariée dans les rayons et s’en plaigne à la direction. La seconde partie du plan repose sur César. Laura lui envoie un sms pour lui donner le signal, mais elle ne lui a pas expliqué TOUT son plan qui a pour but de faire vaciller Charles. Et ce n’est pas dans cet épisode que nous découvrirons en quoi consiste ce plan.

Commentaires

Le suspens est de retour pour la partie mystère et la bataille Charles vs. Laura. Mon enthousiasme est au beau fixe. Pour une fois, je ne critiquerai qu’une chose : la scène Jules-Laura où on avait une fois de plus l’occasion d’avoir des détails sur Stéfan et au final nous n’avons absolument rien appris de nouveau. Je ne parle même pas de nous donner des détails qui pourraient être des indices sur le mystère du passé, mais juste les faire avoir une discussion qui donnerait plus de relief au personnage de Laura. Au bout de plus de 20 épisodes, que sait-on sur elle : son père est mort quand elle était jeune. Orpheline, elle a été placée en foyer chez Maddie où elle faisait les 400 coups avec Nine et a échappé à la prison. Elle a rencontré Stéfan de Kervelec, fils de riche. Le surf était leur passion commune. Ils sont tombés amoureux et Charles ne voulait pas de Laura. Stéfan est mort en mer, mais on n’a jamais retrouvé son corps alors que Laura, enceinte, a fui vers la Métropole. Ce que j’aimerais savoir c’est au moins le parcours de Laura à partir de la naissance de Jules jusqu’à ce que Charles les retrouve. Quel rôle joue son amie Audrey qui, apparemment, connaît bien son histoire ? Voilà, ce sont ces « petits » éléments qui n’apparaissent que comme des détails sur lesquels je me focalise, à mon regret, alors que la série les laisse de côté ou alors va nous les servir tout d’un coup pour faire un élément de surprise au lieu de les saupoudrer tout au long du parcours.

Épisode 24 – Plan Com’

A la villa. Charles est au téléphone et crie « si jamais j’en croise un, je le crève ». Il balance son téléphone dans la piscine. (No comment). Charles doit gérer la crise sanitaire de ses supermarchés. Il ne veut rien faire ou plutôt son unique solution est de faire un procès à toute personne qui voudrait en parler. Il rejette d’abord l’idée de César de faire un plan com’ parce que César est un incompétent en la matière. César insiste et Charles finit par accepter avec une certaine réticence, en suivant l’avis positif de Maître Zeller (l’avocat donc).

A l’agence. Nine est assise, tranquille au bureau de Laura. Elle assure à César qu’elle bosse comme une dingue pour retrouver Inès, mais il faudrait penser à rallonger un peu parce qu’elle fait des heures sup’. Laura arrive et César lui annonce que Charles est d’accord pour le plan com’. Génial ! César n’a plus qu’à le faire. Le visage de César se décompose, car il pensait que Laura l’avait déjà préparé mais elle insiste pour que César le fasse tout seul pour se prouver à lui-même et prouver à Charles qu’il est compétent. César apprécie la logique et retourne dans son bureau. A Nine, Laura explique que son but est ne pas éveiller les soupçons de Charles parce que si elle s’occupe officiellement du plan com’, elle est sûre que César ira tout lui raconter. Elle va juste le laisser galérer un peu avec Marion puis les aider sans en avoir l’air.

Un peu plus tard. Laura interrompt la séance de brainstorming de César, Zoé et Marion dont la seule idée était un jeu-concours. Laura trouve que c’est pas mal mais sans plus, elle les encourage à trouver une idée vraiment percutante pour redorer le blason des supermarchés de Kervelec. Un livreur leur apporte le repas. Il se trouve qu’il est en fait le patron de la boîte qui fait les repas et remplace un employé. Au lieu d’un pourboire, il voudrait une photo avec eux pour qu’il puisse l’utiliser afin de promouvoir son image de proximité avec ses clients. (Oh, ils ont ouvert un FB à l’agence Cut aussi. Vive le transmédia !) En aparté, Laura glisse discrètement de l’argent au livreur qui jouait la comédie. Si Marion trouvait démago la démarche du patron qui livre, quand Laura dit que c’est une bonne idée, elle imagine bien Charles livrer ses clients et retransmettre en direct les images dans les supermarchés. César est dubitatif sur la coopération de Charles, mais Marion est vraiment enthousiaste et a déjà un moyen de le faire accepter.

A la villa. Chambre de Jules. Jules sort de sa salle de bains en serviette et trouve Marion sur son lit. Elle s’excuse d’avoir été aussi distante, mais elle ne veut pas que les autres cherchent à les séparer s’ils apprennent leur relation (pour garder un secret, on pourrait commencer en évitant de mettre les photos sur FB et Twitter ? Je dis ça, je dis rien). Jules est heureux de la voir porter sa bague et la rassure, car il est prêt à se battre pour elle. Même contre sa mère qui n’aime pas Marion ? Il pense que sa mère ne veut que son bonheur. Mais même, Marion insiste qu’il est préférable de ne rien dire pour le moment. Jules s’allonge sur elle, prêt pour… mais Marion n’a pas le temps. Elle doit présenter une idée à Charles dans cinq minutes, une idée qu’elle est sûre il refusera parce que c’est peut-être un peu trop original. Jules propose de l’accompagner pour convaincre Charles. Dès qu’il est retourné dans la salle de bains, Marion retire la bague.

Sur la terrasse. Charles ridiculise le plan com’. Quand Jules essaye de donner son avis, César l’en empêche en le cassant. Charles casse à son tour César, car Jules est un “jeune homme intelligent, plein d’avenir” et il est intéressant de lui demander son avis. D’ailleurs, il est heureux de voir que Jules commence à s’intéresser au groupe familial. Il l’est un peu moins quand Jules approuve l’idée de Marion. Au final, Charles accepte parce qu’il « fait confiance à Jules ». César passe en mode bébé boudeur.

A l’agence. Pour la première fois depuis le début de la série, il « pleut ». Marion, Laura et Adil discutent du plan com’. Laura ne peut s’empêcher de sourire, et Adil le remarque, quand il casse Marion (comme d’habitude). Le dernier point à décider est le client que Charles doit livrer. Marion voulait prendre quelqu’un au hasard, mais Laura suggère de choisir une adresse qui permettra de faire de beaux plans à la caméra. Adil joue l’étonné quand elle lui demande son avis genre « ah, tu me parles maintenant ? ». Marion laisse Laura choisir le client dans la liste de ceux qui ont la carte fidélité. Laura fait quelques pas, ouvre le livret et revient. Elle a déjà trouvé qui c’est et note l’adresse qu’elle donne à Marion. Adil a un regard interrogateur.

Chez Maddie. Dès que Charles arrive à l’adresse, il comprend qu’il est tombé dans un piège de Laura. Il lui dit de ne pas triompher tout de suite et dit à César qu’il va le lui payer. Sous les caméras, Charles livre donc Maddie qui discutait déjà avec un journaliste au sujet de son expropriation. Elle en profite pour demander à Charles de signer la pétition pour qu’elle garde ses terres. Charles lance un regard assassin à Laura et César a l’air de se rendre compte qu’il s’est fait berner. Charles signe la pétition.

A l’agence. Nine et Laura célèbrent au champagne. Charles arrive et lui apprend qu’il a offert 20% de la société immobilière à Jules, autrement dit si la société fait faillite, Jules aura des problèmes et comme il est mineur, ce sera à Laura d’assumer. BOOM !

Commentaires

Aaaaaaaah. OOOOOH. Hééééééé. Okay, okay. Meilleur épisode depuis le début. Enfin ! C’était ça que je voulais en regardant cette série. Des coups bas, des j’attaque, je pare ton attaque et je contre-attaque, et tout cela fait avec intelligence avec des plans “bien” montés ou disons qu’il y a de l’élaboration et de l’organisation. Tout ne se passe pas par un coup du hasard. Je n’étais pas prête pour ce degré de satisfaction. En soi, l’idée de Charles je l’ai déjà vue dans plusieurs dramas. Le plus récent était dans Empire of Gold diffusé cet été (우리 성재야 ㅠㅠ). Mais je ne m’attendais pas à ce que la série choisisse ce rebondissement. J’adore. Je pourrais trouver des choses à critiquer, je pourrais le faire, mais quand tu aimes, tu aimes et tu ne dis rien d’autre.

Phrase de Charles à Laura : “tu m’as pris pour le perdreau de l’année ?” (Why so awesome Charles ? Why?)

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s