CUT – Episodes 21 et 22

 

Épisode 21 – Soupçons

Laura rentre chez elle d’un footing matinal. Alors qu’elle entre en soutien-gorge dans sa chambre, elle est surprise de retrouver Adil. Nous avons eu droit à quelques images où il fouillait la chambre. Son excuse est d’avoir trouvé la porte ouverte et avoir peur qu’il y ait eu un nouveau cambriolage, mais il n’y a rien de suspect. Un ange passe. Ils sont mal à l’aise, bien que Laura ait pensé à remettre son débardeur. Leur situation compliquée l’est toujours autant. Rendez-vous chez Cut. Eh oui, Adil est de retour à l’agence, mais ce n’est pas César qui l’a convaincu. Une fois Adil parti, le premier réflexe de Laura est de sortir la clé USB ranger (je n’appelle pas ça cacher) dans un tiroir de sa commode. Elle ouvre une des vidéos qu’elle a envoyé à Audrey où elle parle de sa peur que Jles se fasse acheter par Charles. Se méfie-t-elle d’Adil maintenant ?

A la villa. Jules et Marion ont passé la nuit ensemble dans la chambre de Jules. Elle se rend compte qu’elle est en retard au boulot (running joke) et Jules fait comme s’il n’a pas à aller au lycée en voulant la garder au lit. C’est donc en sous-vêtements qu’elle cherche sa robe partout et Jules la filme en se moquant d’elle mais finit par lui donner sa robe. Il suggère que Marion arrête de porter sa bague de fiançailles puisqu’elle ne sert plus à rien et il promet de lui acheter des plus beaux bijoux. (si tu commençais par aller au lycée pour étudier et ensuite avoir le métier qui te donne le moyen de tenir ce genre de promesses?) Marion ne dit rien. La scène se termine sur un baiser avec un jeu de lumières par rapport au soleil en arrière-plan.

A l’agence. César montre à Laura une invitation à je ne sais quelle soirée. Au dos, il y a une photo d’Inès. Il ne sait pas ce que ça veut dire et se demande pourquoi Nine ne l’a pas encore retrouvée, au prix où il la paye. D’ailleurs, il remet à Laura une enveloppe avec un grosse liasse de billets de 20 euros pour la donner à son amie. Sinon, Laura essaye de comprendre pourquoi Inès s’est attaquée à lui. Elle est choquée d’apprendre qu’il l’a connue par l’intermédiaire d’Adil. César ne pense pas Adil capable d’avoir un rôle à jouer dans cette histoire parce qu’il est sûr que son père ne se trompe pas sur les gens qu’il engage… Eh oui, c’est Charles qui a engagé Adil.

Jules, qui devait avoir une matinée de libre sinon je ne vois pas ce qu’il fait là, retrouve Laura. Après s’être excusé d’avoir annulé leur soirée film la veille et propose de décaler à demain et non pas le soir même comme Laura l’espérait, il demande son nouveau double des clés. Elle le laisse chercher dans son sac à main pendant qu’elle va s’occuper d’un coursier qui est perdu à l’entrée où tous les autres employés l’ignorent. Jules tombe sur l’argent de Nine et en récupère une bonne partie avant de s’en aller en disant au revoir à Laura comme si de rien était.

L’enveloppe du coursier était destinée à Adil. Une fois dans le bureau d’Adil, Laura cède à sa curiosité comme d’habitude et l’enveloppe ne m’a pas semblé cachetée. Elle en sort une clé USB qu’elle branche sur l’ordinateur d’Adil pour vérifier ce qui est dessus, mais Adil arrive. Il est de bonne humeur et avenant, mais c’est Laura qui devient hostile. Elle refuse sèchement son invitation à déjeuner pour qu’elle le mette au courant de ce qui s’est passé pendant son absence et s’en va… Et je n’ai pas vu ce qu’elle a fait de la clé USB.

Restaurant. Laura déjeune avec Nine et est déprimée. Apparemment, la clé USB est identique à celle qu’elle garde dans sa chambre. Cette clé contient toute sa vie et il y a des documents sur Charles (et elle laisse la clé comme ça à vue ???). Peut-être qu’il a eu le temps de faire une copie de la clé. Elle ne croit pas l’histoire d’Adil , comme quoi elle aurait laissé la porte ouverte. Nine essaye de détendre l’atmosphère en suggérant que si elle a retrouvé Adil dans la chambre, ce n’était pas parce qu’il fouillait mais pour une autre raison. Silence suggestif. Bref, Nine croit en leur histoire à fond. Laura veut donner l’argent à Nine et se rend compte qu’il manque une bonne partie. Il ne lui faut que quelques secondes pour comprendre que c’est Jules qui l’a volé.

A la villa. Jules s’est cru dans un film. Il a préparé une surprise romantique à Marion et profite du fait qu’ils ont la maison pour eux tout seuls. Chemin de pétales de roses, piscine entourée de mini-chandelles (?). Bref, il a sorti le grand jeu et la première chose est d’aller consommer, évidemment. Une fois leur appétit sexuel rassasié, ils s’installent pour déjeuner… des sandwiches. Jules retire la bague de fiançailles de Marion et la jette (non mais sérieusement, on ne balance pas des bijoux en pleine nature). Il lui offre une nouvelle bague et est tellement occupé à prendre des photos pour le transmédia que Marion doit se passer la bague toute seule. (qui offre une bague sans la passer au doigt de la personne à qui elle est destinée ? Quelqu’un qui a zéro notion de romantisme)

A l’agence. Marion montre la bague de fiançailles à Laura et se rend compte qu’elle est allée trop loin avec Jules. Elle est désolée, car elle ne voulait pas le faire souffrir. Laura lui conseille donc de laisser tomber Jules en douceur. Marion suggère que Laura la dénigre, mais Laura sait que ça n’a jamais marché et ce n’est pas faute d’avoir essayé. C’est à Marion de trouver une solution. Laura la remercie de lui en avoir parlé et Marion lui dit ne pas être son ennemi, ou en tout cas, pas la pire.

Dans une rue… à côté du lycée ? Jules rejoint Laura et lui remet l’argent sans un mot. Il a vendu son ordinateur et son mp3 pour réunir la somme. (il doit avoir un iPod alors parce que sinon, je ne vois pas pourquoi il se balade avec un casque autour du cou s’il n’a rien pour écouter de la musique) Jules ne mesure pas la portée de son geste qu’il ne considère pas comme du vol mais un emprunt puisqu’il a rendu tout l’argent. Pourquoi avait-il besoin de cet argent ? Pour aider Phil dont la famille a de gros soucis financiers. (Mon estime envers Jules atteint un minimum critique) Pareil pour Laura, vu le regard noir qu’elle lui lance. Jules dit devoir partir retrouver Phil. Et Marion ? Pourquoi Laura lui parle de Marion ? Pour rien. Jules s’en va.

Laura marche dans la rue et aperçoit Charles et Adil discuter dans un parking. Adil remet une clé USB à Charles. Déboussolée, Laura part en courant, manque de se faire renverser par une voiture. Elle s’arrête et se met à pleurer par rapport à ce qui semble être une trahison.

Commentaires

Je n’ai vraiment pas compris ce que Laura a fait de la clé USB livrée à Adil. J’ai vu cet épisode 2 fois, je ne suis pas allée jusqu’à mettre un ralenti, mais si quelqu’un peut m’éclairer. Mais pour le coup, je veux bien croire qu’Adil soit rentré sans effraction parce que la porte était ouverte et il en a profité pour venir fouiller. Après, que Laura le retrouve dans sa chambre et fasse directement le lien avec sa clé USB rangée dans le tiroir (même pas cachée)… Elle ne s’était jamais méfiée d’Adil avant, mais pourquoi pas commencer maintenant.

Pourquoi Jules a volé l’argent au lieu de vendre directement son ordinateur et son mp3 ? Je n’ai pas suivi la logique. Ce n’est pas comme s’il avait essayé de les vendre avant et, voyant que ça ne marche pas, il vole sa mère. Il la rembourse dans la même journée, donc il aurait pu les vendre directement… et Laura l’aurait toujours su puisque c’est Marion qui lui montre la bague. M’enfin bon…

Les scènes Nine – Laura, j’adore toujours autant. Je suis ravie de constater que Marion n’est pas stupide et méchante. Encore une fois, c’est elle qui ouvre les yeux de Laura sur ce qui se passe avec Jules. Je l’ai déjà dit, mais je vais le redire : Laura devrait vraiment visiter la page FB/Twitter. Sinon, même si je trouve cette storyline bateau, je m’attendais à un peu plus de friction et de développement d’un triangle voire un carré amoureux entre Zoé, Phil, Baptiste, Marion et Jules. Non pas que ce soit intéressant, mais l’ado de 17 ans qui veut se marier parce que celle qu’il aime est fiancée… Va falloir chercher loin pour trouver des rebondissements originaux après celui-là et nous ne sommes même pas à la moitié de la saison.

Adil, Charles. J’attends de voir. J’en suis arrivée à un point où tant qu’on ne touche pas à Nine, genre elle meurt ou on la fait trahir Laura, rien ne m’inquiète, rien ne me touche et surtout, rien ne me surprend plus. La série a l’air déterminé à tour connecter à Charles, donc bon…. quoiqu’il arrive, le suspens de se dire mais qui est derrière tel événement n’est pas particulièrement transcendant.

Épisode 22 – Dépossession

Retour au parking. Charles confie une arme à Adil en le chargeant de tuer Laura. Ils partent dans un grand rire machiavélique…


( ça m’avait manqué de l’utiliser)

Et Laura se réveille en sursaut. Elle est dans une chambre que nous ne connaissons pas, mais comme Maddie est à ses côtés, on peut supposer que nous sommes chez Maddie. Laura s’effondre en réalisant qu’Adil lui a menti et l’a trahie. Maddie essaye de la réconforter et suggère de ne pas tirer de conclusion hâtive, mais Laura est déterminée à récupérer son fils et partir de la Réunion parce que Charles est tout simplement trop fort. Maddie lui fait boire une décoction qui pousse Laura à se rendormir.

Un peu plus tard. Maddie sort et tire en l’air, ce qui attire l’attention de Laura. Maddie fait alors une jolie mise en scène sur le fait qu’elle va renoncer à ses terres et tout donner à Charles parce qu’il est trop fort et personne n’a jamais réussi à lui tenir tête. Elle préfère abandonner et Laura devrait faire de même et fuir. Non, Laura lui promet de se battre jusqu’au bout et de gagner contre Charles.

Chez Laura. Nine, la no-life, a piraté je ne sais quoi de la société immobilière de Charles. Ce dernier a 170 millions euros de dettes, d’où le fait qu’il fasse pression sur Maddie pour récupérer ses terres et lancer son projet pour renflouer ses caisses. Laura estime qu’elle n’a donc plus qu’à trouver le point faible de Charles pour l’achever. Pendant qu’elle se prépare, toc toc toc, Nine va ouvrir et claque la porte au nez d’Adil en lui disant qu’il est gonflé de venir. Laura est mortifiée par la réaction de Nine, car son plan était de continuer de faire semblant avec Adil. Nine ne pense pas que Laura soit capable de jouer la comédie et rester « cool » alors qu’elle a des sentiments pour Adil. Il la trahit, donc Laura n’a plus de sentiments pour lui. Elle n’a pas faite pour l’amour et c’est tout. Son unique but est de récupérer son fils.

Chez Cut. Marion accueille Laura en lui rappelant que César est furieux qu’elle ait disparu depuis la veille et elle a loupé un rendez-vous important, mais heureusement que Marion était là pour assurer à sa place. Laura constate qu’il n’aura pas fallu longtemps à la vraie Marion de revenir. Marion dit qu’il ne faut pas tout mélanger. Elle est de son côté pour ne pas faire souffrir Jules, mais elle veut le poste de directrice commerciale et fera tout pour l’obtenir. En parlant de Jules, auquel Marion n’a encore rien dit, il débarque (parce qu’il vit dans un monde où il n’a pas à respecter d’horaires pour aller au lycée). Il est là pour inviter Laura à une soirée le jour même que Charles organise en l’honneur de Jules. Laura ne peut pas refuser. Jules fait mine de partir puis revient vers Marion et remarque qu’elle ne porte pas sa bague. Préfère-t-elle celle de « l’autre bouffon » ? Marion dit qu’elle était pressée ce matin et n’a pas eu le temps de la mettre, mais accepte de la porter ce soir. Jules lui vole un baiser et s’en va en publiant quelque chose sur FB.

A la villa. Charles et avec son… comptable ? Son avocat ? Je crois que c’est l’avocat. La société concessionnaire va mal, la solution de Charles est d’inventer une faute grave pour licencier son directeur. Pour la société immobilière, il gère la situation et refuse d’en parler. Autre sujet à l’ordre du jour. Le changement de nom de Jules. Charles est outré de voir qu’on a maintenu Park à De Kervelec et ordonne à l’avocat, qui lui a bien expliqué que c’est la loi de mettre les 2 noms quand les 2 parties sont en conflit, de s’arranger pour que ce ne soit que de Kervelec avant ce soir. D’ailleurs, l’avocat confirme à tout arranger pour que Laura n’assiste pas à la soirée en l’honneur de Jules. Charles fait mine d’allumer un cigare.

A l’agence. Adil apprend à Laura qu’ils n’ont pas les flyers dont ils ont besoin absolument pour le lendemain. C’est une partie du projet qu’elle n’a pas gérer, donc elle n’a signé aucun papier et ne comprend pas ce qui s’est passé. Adil rejette toutes ses objections et solutions, la seule chose qu’elle puisse faire est d’aller voir directement l’imprimeur. Il pose une main réconfortante sur la sienne qu’elle retire immédiatement. Adil sent l’hostilité et qu’elle le soupçonne d’essayer de saboter le projet. Laura ne voit pas de quoi il parle et accepte d’aller elle-même chez l’imprimeur, toujours méfiante quand Adil lui tend son téléphone qu’elle avait oublié sur le bureau.

A la villa. Jules vient voir Charles pour qu’il lui fasse sa cravate avant de la retirer avec soulagement. Il est bien le fils de son père, car Stéfan non plus ne supportait pas la cravate. C’est officiel. Jules porte le nom de Kervelec et veut s’assurer qu’il s’appelle toujours Park. Charles répond par l’affirmative. Il est temps d’y aller. Les invités sont déjà là, sauf Laura.

Dans un parking (le soleil couchant en arrière-plan). Laura est furieuse alors qu’Adil la suit en s’excusant. Le rendez-vous avec l’imprimeur s’est mal passé et Adil dit qu’il s’est emporté parce que l’imprimeur a manqué de respect envers Laura qui trouve juste qu’Adil a tout fait pour faire foirer le projet. Apparemment, elle n’avait pas de réseau où elle était parce qu’elle reçoit un sms de Jules qui lui reproche de ne pas être à la soirée. Elle en veut à Adil et s’en va.

A la villa (il fait nuit). C’était une soirée de 17 à 19 heures ou quoi ? Quand Laura arrive, tout le monde est déjà parti. Charles est seul, avec son cigare (qui n’a pas l’air allumé) et lui propose de boire une coupe de champagne pour célébrer le changement de nom de Jules. Laura s’émerveille de la parfaite coïncidence de cette galère au boulot qui tombait justement ce soir-là. Heureusement que Jules avait « sa famille riche et équilibrée » là pour lui, Charles confirme. Jules arrive et Charles les laisse. Jules est remonté envers Laura et ne comprend pas qu’elle ait pu manquer un jour aussi important. Laura ne reconnaît pas son fils et veut qu’il revienne à la maison pour qu’ils se retrouvent. « C’est ici ma maison », lui répond Jules et s’en va. Déboussolée, Laura se dirige vers la sortie, elle jette un dernier regard vers Charles qui lui fait son grand sourire, mais à l’intérieur il est.

Commentaires

La bague que Marion porte, c’est une des siennes ou c’est celle de Baptiste qu’elle a dû passer au moins trois heures à chercher dans le jardin où Jules l’avait jetée ?

Le retour de Maddie, personnage dont Laura ne se souvient que lorsqu’elle est en galère. J’ai apprécié cet épisode qui était plus dans l’esprit des premiers… même si j’ai l’impression qu’il y avait plus de scènes qui n’ont pas été gardées au montage. Exemple : zéro référence au fait que Nine a claqué la porte au nez d’Adil. D’ailleurs, je ne me souviens pas qu’ils aient été présentés de façon officielle. Que Laura ne s’excuse pas ou qu’Adil ne l’évoque pas une fois, j’ai trouvé ça bizarre. De même, j’aurais voulu une petite scène avec Marion par rapport à la bague de fiançailles juste avant ou après la soirée (oui, je comprends que pour une question de budget, on ne peut pas organiser une fête à l’écran). Et pourquoi pas enfin une scène Jules-César?? Ils se préparent pour la soirée, par exemple. Comment César réagit-il au fait que Jules porte désormais le nom de Kervelec? Je ne pensais pas le dire un jour, mais cet épisode manquait de César. 

Ceci mis à part, action, réaction, on ne ressasse pas les complaintes éternelles de chacun. On va de l’avant et je dis oui à cet épisode !! On a passé tellement de temps sur le Laudil et le Marles sur les 6 épisodes précédents que j’avais même oublié la relation Jules-Laura. La tension des premiers épisodes Charles vs. Laura se battant pour Jules est trop retombée de ce côté-là pour que je sois particulièrement touchée par le volte-face de Jules. Ce qui est dommage parce que l’épisode était vraiment bien pour montrer le tournant dans leur relation… Mais le timing était trop tard (ou trop tôt, s’ils règlent ça encore une fois en une scène on s’excuse, on se fait un câlin et tout le monde va bien).

Le but de son personnage est de se faire manipuler, mais il se fait manipuler comme un enfant de 5 ans. Là, c’est donc vraiment une histoire de préférences personnelles, j’aime le machiavélisme subtile et en douceur où tu vois le personnage avancer progressivement sur la mauvaise voie sans qu’il le sache. Mon problème avec le personnage de Jules, c’est vraiment « moi, moi-même et je ». Même quand il n’est pas en train de se faire manipuler par Charles, son personnage ne m’est pas sympathique. Il vole, il ment, il est macho et possessif avec Marion, tyrannique avec sa mère quand il s’y met, prétentieux par rapport à Phil … Je ne lui donne pas l’excuse d’avoir 17 ans et d’être malheureux parce qu’il n’a pas connu son père. J’ai bien compris que le montrer égoïste, complètement aveugle sur ce qui se passe autour de lui était le but recherché… Ça n’empêche pas que je trouve que c’était la voie facile pour son personnage dont la naïveté devient forcément de plus en plus consternante au fur et à mesure qu’on avance dans l’intrigue.

La phrase à retenir : Laura à Maddie « ce n’est pas très malin de tirer avec un fusil quand on est aveugle. »

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s