CUT – Episode 9

 

Episode 9 – Blessures

Laura ramène Johanna chez Charles. César les accueille dans le jardin et est indigné de voir Johanna dans cet état alors qu’elle lui tape le torse en pleurant, demandant des explications sur son comportement envers elle. Il lui dit d’aller prendre une douche parce qu’elle ne ressemble à rien. (César, heureusement que tu es dehors, sinon je t’aurais demandé de sortir loin mais tellement loin). Quand ils se retrouvent tous les deux, Laura avertit César de ne pas se servir d’elle pour couvrir ses infidélités. Déjà Stéfan couvrait ses bêtises il y a 17 ans et César est hors de lui à ces mots. Il l’attrape par les bras, prêt à la secouer, mais Charles intervient et Laura en profite pour s’en aller. César dit qu’il veut la virer. Charles lui interdit de le faire s’il ne veut pas être celui qui est viré. Cut appartient à Charles et il peut mettre qui il veut à la direction, même Laura. César est abattu. Il ne comprend pas pourquoi Charles se met du côté de Laura au lieu de défendre son propre fils… Charles a un sourire condescendant et lui dit que « décidément, tu ne comprends rien à rien », puis il s’en va, laissant un César perdu. (je pourrais ressentir de la sympathie… mais non).

Chez Maddie. Deux infirmiers essayent de l’emmener dans une maison médicalisée, mais elle refuse, se débat et sort même son fusil. Les infirmiers s’écartent immédiatement, heureusement Laura (qui ne bosse pas… non mais, pas étonnant que l’agence de Cut soit à la dérive) arrive au même moment et récupère le fusil dans les mains de Maddie. Un des infirmiers expose la situation. Ils suivent des ordres (d’on ne sait pas qui et Laura ne demande pas) et doivent emmener Maddie. Laura les invite à procéder, comme ça, elle pourra appeler la police et porter plainte pour harcèlement et/ou enlèvement. Elle pointe le fusil vers eux,” un fusil probablement pas chargé”, mais dans le doute, les infirmiers préfèrent partir vite fait. Laura demande à Maddie ce qu’elle fait avec un fusil alors qu’elle est aveugle. Maddie répond que c’est pour faire peur et elle va ranger son fusil.

A l’agence Cut. Marion sort du bureau de César qui est emballé par son projet pour l’appel d’offres. Elle souhaite bonne chance à Laura. César se montre désagréable et feuillette à peine le dossier avant de déclarer que ça ne l’intéresse pas. Il ferme le dossier et le pousse. Adil le lui remet sous les yeux en disant que “c’est un super projet” et de prendre le temps de lire. César confirme qu’il n’est pas intéressé. Le projet de Marion est meilleur parce qu’elle propose un jeu-concours pour un séjour dans les hôtels de luxe alors que le projet de Laura n’a rien pour attirer les touristes. Le projet de Marion va faire du buzz, Laura réplique que sans originalité, il n’y a pas de buzz. César trouve qu’elle joue sa mauvaise perdante, mais Laura pense qu’elle n’a pas perdu puisqu’il ne lui a même pas donné sa chance. Adil veut savoir d’où vient le problème. Laura sait que c’est parce que l’idée vient d’elle que César refuse. Ce dernier s’en défend. Adil insiste encore en disant que “c’est un super projet” et César l’interrompt pour savoir si c’est le projet ou Laura qui l’intéresse (Shaaaade!) Il est courant de leur escapade et peut-être qu’ils auraient pu employer le temps à autre chose plutôt que de passer du bon temps ensemble. Le portable d’Adil sonne et il sort pour prendre l’appel. César dit qu’ils ont fini. Laura répète qu’il ne lui a pas donné sa chance, mais César met un terme à la conversation. C’est lui le patron. Si elle n’est pas contente, il ne la retient pas, elle peut présenter sa démission. Avant qu’elle ne quitte le bureau, il lui rappelle de se mettre à la disposition de Marion pour l’aider dans ce projet. Il veut gagner cet appel d’offre.

Au restaurant à côté de Cut (celui où Laura et Adil ont déjeuné). Jules tweete à Marion pour lui dire qu’elle a une heure de retard et elle ne l’a pas prévenu. Passe une belle demoiselle. Elle vient s’asseoir à la table de Jules qui ne la reconnaît pas, donc elle se (re)présente comme Zoé, une stagiaire chez Cut. Jules lui demande comment se passe le boulot. Elle s’entend à peu près avec tout le monde et super bien avec Laura. Et elle veut savoir comment il s’adapte à sa nouvelle vie et pense que ça doit aller plus que bien s’il a déjà un rencart. Il lui rappelle qu’il s’est fait poser un lapin. Elle lui suggère d’aller voir la fille en question, vu qu’il a dit qu’elle bosse à côté. Jules lui propose de l’accompagner. Elle dit qu’elle ne sait pas où elle travaille et Jules réplique que c’est Marion. Zoé a l’air déçu. Ils s’en vont. (ce n’est pas… un triangle amoureux que je vois, n’est-ce pas? Jules/Zoé, ça ferait Joé… Zules… Arf, Jules est incompatible avec tous les prénoms féminins ?)

A l’agence Cut. Jules fait les cents pas sur la terrasse alors que Zoé est assise sur le canapé et joue avec sa tablette. Il se décide à entrer. Marion vient de voir son tweet et s’excuse d’avoir oublié leur déjeuner. Jules fait genre « oui-mais-quand-même-j’ai-poireauté-pendant-une-heure ». (je parle d’expérience. Perso, j’accorde 30 minutes de retard et après, je m’en vais.) Marion essaye de changer le sujet de conversation en disant qu’elle est débordée de boulot (à chaque fois qu’ils font genre je travaille trop, l’envie de rire). Eh oui, elle a gagné l’appel d’offre. Jules la félicite sans enthousiasme et lui rappelle qu’elle était en concurrence face à sa mère, donc elle n’a pas à s’attendre qu’il saute au plafond pour elle. Il est sûr qu’elle a gagné par piston. Marion se défend. Elle a eu une fulgurance hier après-midi, donc elle est sûre que son projet était meilleur, plus génération Y, comme aurait dit César. (une fulgurance ? Je ne sais pas si c’est censé être drôle, mais je ris). Bref, Jules veut savoir où es sa mère. Encore une fois, elle joue le couplet du « faut-que-tu-sortes-des-jupes-de-ta-mère » et va vers la baie vitrée pour lui indiquer de partir parce qu’elle a du boulot. Il la plaque au mur et elle le défie de l’embrasser puisqu’il en meurt d’envie. Jules se rebelle et dit d’arrêter de lui dire ce qu’il doit faire, s’il voulait l’embrasser il l’aurait déjà fait. Il s’en va et invite Zoé à l’accompagner, ce qu’elle accepte avec enthousiasme. Elle lance un regard à Marion à qui Jules fait un peace sign en lançant un « génération Y ». (J’ai remis la scène tellement j’étais morte de rire).

Chez Adil. Il se passe une main sous l’eau. Laura a apparemment profité de sa pause déjeuner pour rentrer chez elle. Comme la porte d’entrée d’Adil était ouverte, Laura le prend comme une invitation et se rend compte que le salon a été saccagé. Elle trouve Adil dans la salle de bain avec une grande coupure à la main. Il veut qu’elle sen aille, mais elle insiste pour rester et le soigner. Heureusement, c’est une blessure superficielle. En prenant du désinfectant sur une des étagères de la salle de bains, elle fait tomber un rouge à lèvres. Adil a de nouveau quelques flashbacks de l’accident de voiture. Cette fois-ci, c’est plus précis parce qu’on voit qu’il a été blessé à la tête. Laura veut le soigner, mais Adil refuse son aide. Personne peut l’aider et surtout pas Laura. Il la met à la porte de chez lui et replace délicatement le rouge à lèvres sur l’étagère. Il est désemparé.

Dans un bar au bord d’une plage. Zoé invite Jules à danser du zouk et lui donne un cours express. (je pourrais commenter, mais c’était la perche tendue…) Quand ils retournent à leur table, il y a au moins cinq verres vides et une bouteille d’alcool. Zoé dit qu’ils n’ont rien commandé pourtant, mais Jules l’empêche d’appeler une serveuse pour débarrasser et leur sert un verre. Malgré l’avertissement de Zoé, Jules essaye de boire un grand coup et tousse. Elle immortalise le moment avec une photo. Jules est content d’être là, ce n’est pas Marion qui l’aurait emmené dans ce genre d’endroits. (Oh, Jules… J’ai entendu le cœur de Zoé se briser). Bien qu’elle ait dit qu’elle ne boit jamais d’alcool, elle se met à enchaîner les verres quand Jules part dans un monologue à la gloire de sa déesse Marion « elle est belle, marrante, elle a un bon boulot, elle a tout pour elle ». Zoé dit qu’elles ne s’entendent pas, ça devrait se voir quand même ? Marion lui rappelle sans arrêt qu’elles ne sont pas du même monde et elle dit carrément que Marion est une garce. Jules concède que Marion est UN PEU garce, mais il pense que c’est juste une image qu’elle se donne. Zoé ne comprend pas pourquoi les hommes aiment ce type de filles, en plus pour Jules, c’est sa cousine. Il rectifie qu’ils n’ont aucun lien de sang, c’est la belle-fille de son oncle. Jules lui retire la bouteille des mains. Zoé lui dit que ce n’est pas une fille comme ça qui lui faut et elle sent qu’elle va vomir (à cause de l’alcool, je précise, pas à cause de la conversation. Quoique…)

A l’extérieur du bar. Jules soutient Zoé pour l’aider à marcher. Elle a peur qu’il ait une mauvaise image d’elle et veut rentrer seule, mais Jules insiste pour la raccompagner, vu son état. Un autre garçon (c’est l’employé du fast-food dont il a acheté l’uniforme) les rejoint. Il pense que Jules veut abuser de Zoé après l’avoir fait boire. Il propose de la raccompagner mais Jules dit qu’il va le faire alors l’autre le traite de fils à papa qui pense que son argent peut tout acheter. Jules veut savoir qui est ce type. Zoé dit que c’est son ex que nous appellerons donc EX s’il réapparaît dans la série. Ils jouent à tu-me-pousses-je-te-pousse et la bagarre éclate. Quelqu’un du bar vient les séparer. Apparemment, c’est Jules qui avait le dessus.

Chez Laura. Elle fait un peu de rangement quand toc, toc, toc (Adil n’utilise jamais la sonnette). Elle ouvre la porte et voit effectivement Adil. Elle a l’air encore plus épuisé et lui claque la porte au nez. Elle est désorientée et fait une vidéo à Audrey pour lui raconter la journée horrible qu’elle passe. Décidément, elle ne comprend rien à Adil et a décidé de ne plus chercher à essayer. Désormais, elle reprend sa vie avec Jules et c’est tout. Au même moment, un SMS arrive. C’est Jules pour lui dire qu’il va passer la nuit chez papy Charles. Laura essaye de tenir le coup, mais quand elle casse une figurine. Elle s’effondre et pleure à chaudes larmes.

Au commissariat. Papy Charles accueille Jules qui sort en compagnie des policiers. Charles dit qu’il a bien fait de l’appeler et que ce n’est pas la peine de ne rien dire à Laura qui se serait inquiétée et de simplement lui envoyer un SMS pour dire qu’il va passer la nuit à la maison. Jules dit que c’est déjà fait. Charles est fier de voir qu’ils sont pareils. Il pense que Jules fera de grandes choses. Grand sourire de Charles, mais à l’intérieur, on sait qu’il est :

Commentaires

Je vis pour les ships, donc après une longue réflexion de deux minutes, mon nom de couple pour Jules et Marion (même si je ne crois pas à leur couple)… Marles. Adjugé vendu. Pour Jules et Zoé… Joé n’est pas si mal que ça. C’est toujours mieux que Zules. J’achète aussi… Si triangle amoureux il y a, cela va de soi.

C’était un épisode un peu inégal pour moi. Je retrouve mon problème de transition et de chronologie du début. Exemple: Laura qui va voir Maddie. C’est une scène perdue dans l’épisode alors qu’il y avait quand même matière par rapport à l’aspect mystère : qui veut envoyer Maddie dans une clinique? Nous n’avons aucune réaction, même pas un semblant de conversation à ce sujet entre Laura et Maddie. Tout ce qu’on a, c’est une conversation par rapport au fait que Maddie possède un fusil. Okay, c’était drôle mais quand même… On essaye de m’envoyer dans une clinique sans mon accord, je serais un peu plus affolée. J’espère au moins que la scène va ressortir dans les trois ou quatre épisodes à venir, sinon elle aura vraiment perdu tout intérêt.

On commence (enfin) à montrer la vie sociale de Jules, même si c’est avec un personnage qui apparemment est là depuis le début mais qui ne nous avait jamais été présenté… Bon, comme Jules l’avait oublié, nous sommes excusables aussi. Jules s’est rebellé contre Marion pour mieux s’extasier à nouveau sur elle. Typiquement masculin, comme dit Zoé. Je vois bien qu’on fait tout pour nous vendre une alchimie entre eux… Paradoxalement, je trouve qu’ils jouent tous les deux de mieux en mieux, mais leur rapport de séduction est moins intense que dans les 3, 4 premiers épisodes.

Nous en découvrons encore un peu plus sur Adil, mais un autre aspect du mystère s’épaissit. Qui a saccagé son appartement? Est-ce que c’est lui-même ou des gens mal intentionnés ? En tout cas, on prépare le téléspectateur par rapport à l’arrivée d’une femme dans sa vie.

Advertisements
Categories: Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s