Drop Dead Diva

on

Ce que je retiens après la première moitié de la saison 5

Résumé : Deb Dobkins a 25 ans et rêve de devenir mannequin professionnelle. Elle a un accident de voiture en se rendant à une audition et meurt. Arrivée au Paradis, elle exige de retourner sur Terre et appuie sur le bouton “entrée” de l’ordinateur utilisé pour classer les morts et les vivants. Problème, son âme retourne dans le corps de Jane Bingum, une avocate trentenaire qui est à l’opposé de la jeune femme que Deb était.

La diffusion a commencé en 2009. C’est… ou c’était une série d’été de Lifetime qui avait décidé de ne pas la renouveler après la saison 4… Et j’ai appris que la saison 5 avait finalement été acceptée sous l’impulsion de Sony ? Quoi qu’il en soit, les 8 premiers épisodes de la saison 5 ont été diffusés cet été et la suite a été annoncée pour octobre.

Ce que j’aime : le caractère léger. La série se déroule dans l’univers de la justice américaine en suivant le quotidien d’un cabinet d’avocats. Les affaires développées d’épisode en épisode sont parfois loufoques ou en tout cas ordinaires avec des détails suffisamment bizarres pour que ça ne fasse pas trop “déjà-vou” (accent anglais). Ca me rappelle Ally McBeal sans le côté “je rentre dans la tête des personnages et je vis leurs fantasmes”.

Evidemment, avoir un personnage principal féminin qui ne soit pas taille mannequin et qui soit intelligent et drôle est ce qui me plaît le plus. Je trouve que le personnage de Jane… Enfin de Deb dans le corps de Jane a été bien développée au fil des saisons.

Les personnages secondaires, à part l’ange, ont trouvé aussi leur marque au fil des saisons. Ils sont plutôt constants. Petite préférence pour Terri, l’assistante de Jane. Elle parle peu, mais elle a une façon d’exprimer ses pensées les plus inappropriées que j’adore et elle est d’une franchise redoutable. On ne peut pas être comme ça dans la vraie vie.

Le personnage de Kim Cazwell a vraiment pris une autre dimension dans la saison 5 et je pense que c’est la seule chose positive que je peux dire sur cette saison.

Ce que j’aime moins : Je pense que c’est parce que c’est typiquement américain de toujours espérer avoir une nouvelle saison, donc on se retrouve avec des intrigues principales amoureuses qui tournent en rond. J’ai vécu le Dylan/Brenda et le Dylan/Kelly (Beverly Hills), le Joey/Dawson et le Joey/Pacey (Dawson’s Creek), le Felicity/Ben et le Felicity/Noel (Felicity), le Lucas/Brooke et Lucas/Payton (One Tree Hill) et j’ai abandonné avant la fin de la série parce que je n’en pouvais plus… Tout ça pour dire que le “je me demande si je l’aime” de saison en saison, je ne le supporte plus vraiment chez les ados voire des étudiants… mais chez les trentenaires et plus, ce n’est même pas la peine. Drop Dead Diva avait réussi à éviter cet écueil d’éternel dilemme, grâce au développement du personnage de Deb qui apprend à vivre en tant que Jane… Jusqu’à la saison 5. Le cliffhanger de la saison 4 était bien trouvé. C’était un épisode final en forme de boucle par rapport à toute la série. J’aurais pu m’en contenter, vu la saison 5.

La première règle posée par la série dès la saison 1 était : Deb ne peut pas dire à Grayson qu’elle a été réincarnée dans le corps de Jane. Pourquoi? Parce que c’est contraire au règlement mis en place au Paradis (mais elle a pu le dire à Stacy sa meilleure amie) et c’est pour cette raison que Jane a un ange-gardien pour lui rappeler qu’elle ne peut pas être avec lui. J’ai cru comprendre que celui qui jouait le personnage de Fred a rapidement dû répondre à d’autres engagements professionnels donc il a quitté la série… Mais ceux qui lui ont succédé n’avaient pas réellement d’intérêt parce que les scénaristes ont fait en sorte que Grayson tombe amoureux de Jane sans qu’il sache qu’elle était Deb… A partir de là, je cherche encore à comprendre quelle règle de l’univers de la série empêche Jane d’être avec lui… si ce n’est pour avoir une saison en plus ?

Les autres intrigues de la saison 5 ne m’ont pas particulièrement intéressée comme Stacy qui veut faire un bébé toute seule… Je n’ai rien contre, surtout que c’était en miroir avec Kim, qui espérait fonder une famille avec Parker, et se retrouve mère célibataire malgré elle. J’étais vraiment partante, sauf que j’ai dû louper le passage où Stacy a la stabilité financière pour s’occuper d’un enfant. Un bébé ne vit pas d’amour et d’eau fraîche. Si au moins, on l’avait montré s’interroger un peu plus à ce sujet, d’autant plus qu’elle avait l’exemple de Kim sous les yeux… Je refuse de croire que Stacy est aussi blonde qu’on veut nous le faire croire. En plus, son parcours du combattant pour trouver un donneur de sperme et avoir pour choix Owen, l’ex-fiancé de Jane… Pour que Jane/Deb réalise qu’elle n’a plus de sentiments envers Owen et qu’elle aime toujours Grayson et qu’elle aille le lui avouer (où est l’ange quand on a besoin de lui?). Trop de complications. J’ai du mal à croire que je suivrai une saison 6, si elle voit le jour.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s